15.528 euros : c’est le prix d’une sépulture à Paris

445
Alistair Rennie

Si les prix ont grimpé dans l’immobilier parisien, les cimetières n’ont pas été épargnés non plus. Et pour cause, 15.000€ les 2m2, c’est ce qu’il faut débourser pour avoir une sépulture dans la capitale.

Sur les 20 cimetières gérés par la mairie de Paris, 14 intra-muros sont complets. Comme le relate la chambre régionale des comptes, cela est dû au fait que « jusqu’en 2007, les concessions funéraires vendues aux familles y étaient toutes des concessions perpétuelles ». Bien que des caveaux soient aujourd’hui proposés sur 10 à 50 ans, ce n’est pas moins de 97% de tombes qui restent perpétuelles. Il y a également des cas plus complexes, comme le Père Lachaise qui compte de nombreuses sépultures classées et protégées.

Une pénurie de place dans les cimetières qui explique donc cette flambée des prix. En effet, pour 5000 demandes, seules 150 places intra-muros sont disponibles. L’augmentation reste tout de même spectaculaire car il faut débourser environ 4400€ de plus aujourd’hui qu’en 2010 soit un total de 15528€. Ce phénomène a pour cause de creuser encore un peu plus les inégalités sociales ; les cimetières du cœur de Paris n’étant accessibles que par les classes les plus aisées. Beaucoup de familles doivent donc se résigner à des concessions à durée limitée aux abords de Paris.

Mais en périphérie aussi les prix se sont envolés, avec une fourchette de 3873 à 7760€ en 2017 contre 2770€ à 5542€ en 2008. La situation est d’autant plus inquiétante que la population Parisienne vieillit et que la demande de sépultures risque d’augmenter durant les années à venir. La chambre appelle donc la mairie à accélérer les reprises de concessions perpétuelles pour les cimetières.