Les bons tuyaux de Cloclo : cap vers le Sud !

  • Pour quoi : Un bain de soleil
  • Où ça : Cannes

Le printemps est enfin là et je vous propose d’aller le savourer dans le sud de la France, dans la belle ville de Cannes, qui existe bien au delà de son Festival. 

La ville de Cannes, on en entend parler chaque année au mois de mai, quand a lieu le très célèbre Festival de Cannes. Là, c’est le monde entier qui est tourné vers cette petite ville du sud de la France. Cette semaine je vous propose de la découvrir autrement, loin du glamour et de l’effervescence du « red carpet ».

Cannes Croisette week-end

La Croisette est lieu de balade idéal © Clotilde Boudet

Donc on part en week-end, deux ou trois jours, pour se ressourcer face à la superbe Baie de Cannes, dans cette ville qui, au delà de son inoubliable Croisette, a gardé tout le charme et toute l’authenticité du petit village de pêcheur qu’elle a été.

  • On fait quoi ?

Samedi matin, direction le marché de Forville pour s’imprégner de la chaleur et de la joie de vivre des cannois. Ce marché situé sous de belles halles est le coeur populaire et vibrant de Cannes. Il est un endroit agréable où déambuler entre les étals de produits frais et locaux, avant de s’installer sur une des terrasses ensoleillées qui l’entourent.

Marché Forville oursin Cannes

Le coin des pêcheurs du marché de Forville regorge de merveilles © Clotilde Boudet

Puis on parcourt la rue Meynadier, qui renferme toute l’âme d’un petit village. On y retrouve quelques institutions cannoises, comme les boutiques de Michel Ernest, traiteur historique et charismatique de Cannes.

Le vieux Cannes Vivre Paris

Cannes est avant tout un charmant village © Clotilde Boudet

L’après-midi, on la passe au Suquet (qui veut dire « sommet » en provençal), plus ancien quartier cannois, situé sur le Mont-Chevalier. La vue sur la ville est sublime du haut de la Tour du Suquet, vestige des fortifications de la ville datant du 11ème siècle, classée au Monuments historiques.

Suquet Cannes Radisson Blu vue

Vue nocturne sur Cannes et la Tour du Suquet à gauche © Clotilde Boudet

Cette petite colline renferme un trésor pour tous les adeptes d’art contemporain. Le Suquet des Artistes est un lieu de créativité et d’exposition inauguré en 2016. Cet espace de 500 mètres carrés qui accueille aujourd’hui 3 artistes en résidence est l’ancienne morgue d’un hôpital abandonné en 1955. On vient visiter les ateliers et découvrir des expositions inédites dans ce lieu underground insolite.

Suquet des artistes Cannes art contemporain underground

© Clotilde Boudet

Votre dimanche, il faut le passer sur les îles de Lérins, joyaux préservés de la Baie de Cannes flottant au large, face au Massif de l’Estérel. Du port de Cannes, comptez 15 minutes de traverser (15 € aller-retour).

Si vous êtes férus d’histoire, l’île Saint Honorat, caillou sacré de 0,37 km2  est la demeure, depuis l’an 405 , d’une communauté de moines. Aujourd’hui, ils sont 21 à perpétrer une tradition vieille de treize siècle : la culture d’un vignoble de 8 hectares.

Abbaye de Lérins moine Cannes

L’abbaye de Saint Honorat vue du sommet de la Tour fortifiée © Clotilde Boudet

Découvrez les chapelles du 10ème et les vestiges du 11ème siècle qui parsèment l’île tout en laissant libre accès à des petites criques naturelles et à des allées bordées d’oliviers et de pins d’Alep.

Si vous préfères le farniente sur la plage, rendez-vous plutôt sur Sainte Marguerite, la plus grande île de l’archipel de Lérins. Inhabitée (à part le gardien du Fort et une caserne de pompier), Sainte Marguerite est un vrai paradis vert. Elle est recouverte d’une forêt domaniale de 152 hectares, avec des pins d’Alep et des eucalyptus centenaires. Les plages y sont d’une extrême propreté et l’eau d’un bleu et d’une limpidité à couper le souffle.

mer turquoise farniente Cannes bons tuyaux

© Clotilde Boudet

Après quelques heures à se balader ou à se dorer la pilule sur la plage, faites un tour du côté du Fort Royale, datant du 17ème. Ancienne prison d’Etat, on peut y visiter la cellule du prisonnier le plus mystérieux de l’histoire : le fameux homme au masque de fer. Ouvert toute l’année, le Musée de la Mer occupe par ailleurs la partie la plus ancienne du fort.

Ile Ste Marguerite Cannes Fort Royal

Vue de Cannes depuis le Fort Royal © Clotilde Boudet

  • On mange quoi ?

Amateurs de mets frais et de saison, le Bistrot Gourmand est un restaurant locavore. Le chef propose une cuisine bistronomique du marché Forville, situé à deux pas.

Formule du midi entrée+plat ou plat+dessert à 20 €

10 rue Docteur Pierre Gazagnaire ; 04 93 68 72 02 ; site web

Pour un dîner accompagné d’une des plus belles vues panoramiques de Cannes, réservez au 360°. Le restaurant du palace Radisson Blu 1835 propose une cuisine raffinée et teintée d’ailleurs.

Menu entrée+plat ou plat+dessert à 29 €
2 Boulevard du Midi Jean Hibert ; 04 92 99 73 10 ; site web

360° cannes palaces restaurant vivre paris

© hedonist_hk

Pour le goûter, arrêt obligatoire au salon de thé de la Maison Charlotte Busset. C’est simple : la décoration est aussi élégante que le personnel est souriant. Quant aux stars de l’établissement, les cookies (variés, surprenants, bios – avec option vegan ou sans gluten), ils sont à se damner !

26 Rue hoche ; 04 22 78 00 87 ; site web

Maison Charlotte Busset Cannes cookie

Le plus dur, c’est de choisir © n_pricilla / IG

  • Où sortir ?

Pour boire un verre ou manger, l’atmosphère du Tube est idéale. La décoration inspiré par le style industriel à la new-yorkaise fait mouche, et un DJ vient mettre l’ambiance dès 23h.

Plat à la carte à partir de 24 €
10 Rue Florian ; 04 93 68 51 69 ; site web

Cannes escapade week-end Paris sortir

© Le Tube

Pour danser, direction Le Gotha Club, la boîte chic et branchée de Cannes, avec un accès direct sur la plage. A noter : tenue correcte exigée / ouverture en mai !

Si vous avez plutôt envie d’une soirée karaoké entre ami(e)s, Le Raspoutine Club est un club qui ne se prend pas la tête.

Place Franklin Roosevelt ; site web /  48 Rue des Serbes ; site web

Paris Cannes week-end

© Nice Illustration

  • On y va comment ? C’est direct en train au départ de la Gare de Lyon, comptez 5/6h de trajet. La gare de Cannes a l’avantage d’être en centre ville.

Partager: