Connaissez-vous le méridien de Paris ?

fontaine observatoire paris La fontaine de l’Observatoire à Paris © V_E

Bien avant de celui de Greenwich qui sert de référence aujourd’hui, c’est le méridien de Paris qui était utilisé à l’international ! Découvrez son histoire et l’empreinte qu’il a laissé dans la capitale.

Lors de sa création en 1666, l’un des objectifs de l’Académie royale des sciences de Paris est de déterminer la taille de la Terre. C’est ainsi que l’année suivante, les mathématiciens définissent le méridien de Paris : une ligne imaginaire qui relie le pôle Nord au pôle Sud en traversant toute la France et qui permet aussi de choisir l’endroit exact où sera construit le futur Observatoire de Paris.

carte meridien paris

Première carte montrant le méridien de Paris d’après les travaux de Picard, La Hire et Cassini

Ces travaux servent de base pour définir la longueur du mètre à la fin du 18ème siècle, et c’est ce système métrique français qui sera choisi comme unité de mesure à l’international quelques années plus tard ! Actuellement il reste deux mètre-étalons dans les rues de Paris (devant lesquels vous êtes peut-être déjà passé sans les remarquer) : l’un place Vendôme sur la façade du Ministère de la Justice et l’autre au niveau du 36 rue de Vaugirard (Paris 6e).

metre etalon paris 6

Le mètre-étalon de la rue de Vaugirard © LPLT

En revanche c’est le méridien de Greenwich qui est adopté comme référence mondiale en 1884. Mais la capitale n’a pas oublié celui de Paris : la mire du Nord à Montmartre et la mire du Sud dans le parc Montsouris rappellent son souvenir. De même que les 135 médaillons de bronze qui ont été posés le long du tracé parisien en 1994 par l’artiste Jan Dibbets (et qui ont été utilisés par Dan Brown dans son célèbre Da Vinci Code !). Ils sont dédiés au grand astronome et physicien François Arago.

mire sud medaillon arago

La mire du Sud © In-ocybe / L’un des médaillons Arago © Poulpy

Et vous, avez-vous déjà croisé ces médaillons le long du méridien ?

A. C.

Partager: