Covid-19 : les annonces d’Olivier Véran

epidemie paris masque gargouille Le coronavirus continue de circuler partout en France / © Viacheslav Lopatin

Olivier Véran, ministre de la santé, s’est exprimé à 17 heures afin de donner des précisions sur le coronavirus.

Après le premier ministre Jean Castex vendredi dernier, c’était au tour d’Olivier Véran de s’exprimer ce jeudi 17 septembre sur les questions que se posent les Français sur le coronavirus. « L’épidémie est très active dans notre pays mais nous devons apprendre à vivre avec le virus. Nous devons conserver notre vie sociale, économique, culturelle, citoyenne. Chaque jour, nous gagnons en efficacité contre la Covid 19″ a-t-il déclaré. Et d’apporter des précisions :

  • Les enfants jeunes sont peu à risque de formes graves. « Lorsqu’un enfant est contaminé, il doit s’isoler sept jours. Mais les autres enfants de sa classe pourront continuer à aller à l’école. Un cas contact de cas contact n’est pas un cas contact« .
  • 53 départements ont dépassé le seuil d’alerte.
  • Le million de tests a été dépassé cette semaine, ce qui a formé un « embouteillage » donc une liste de personnes prioritaires a été établie (les soignants, les cas contacts, les aides à domicile…).
  • Le virus n’est pas devenu moins dangereux.
  • Les enfants doivent aller à l’école (un mal de tête ne suffit pas pour déscolariser).
  • Tout le personnel de crèche et d’école doivent porter le masque (même en présence des enfants sauf exception).
  • Chaque personne doit respecter la septaine.
  • Les personnes âgées doivent prendre encore plus de précautions.
  • Cinq millions de tests antigéniques ont été commandés par la France.
  • Dès lundi, 20 centres de prélèvement seront déployés en Île-de-France pour les personnes prioritaires, qui pourront s’y rendre de 8h à 14h.
  • Chaque Français peut bénéficier d’un test gratuitement et sans ordonnance.
  • Lyon et Nice devront prendre des mesures d’ici samedi.
  • «Hélas, le virus n’est pas devenu moins dangereux avec l’été», a affirmé Olivier Véran.
  • Des mesures encore plus strictes pourraient être prises dans les territoires comme Bordeaux et Marseille si la situation ne s’arrange pas.

P B

Partager: