Covid-19 : Paris placée en « zone de circulation active »

Vue sur Paris, la tour Eiffel et les Invalides © Iakov Kalinin

Selon un décret paru au Journal Officiel ce vendredi 14 août 2020, la ville de Paris a été placée en « zone de circulation active du coronavirus ».

Bercy Village

Mise à jour : 4 départements d’Île-de-France ont désormais passé le seuil d’alerte : Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val de Marne et les Hauts de Seine

Depuis plusieurs jours, la Direction générale de la Santé (DGS) et l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France alertaient sur les risques d’une seconde vague à Paris, et pour cause : au cours des deux dernières semaines, une augmentation rapide de plusieurs indicateurs témoins laissait entrevoir la possibilité d’une reprise de l’épidémie. C’est désormais officiel : le département de Paris (ainsi que celui des Bouches-du-Rhône) vient d’être placé en « zone de circulation active du coronavirus ».

Une augmentation rapide de certains indicateurs

Alors que le port du masque est désormais obligatoire dans certaines zones de la capitale, les différents chiffres indicateurs d’une reprise épidémique continuent de grimper : le taux d’incidence a dépassé le seuil d’alerte fixé par la Direction générale de la Santé de 50 cas positifs pour 100 000 patients testés, en début de semaine. Ce vendredi, sur 100 000 personnes, ce sont 65 personnes qui sont testées positives au Covid-19 à Paris.

Au total, quatre indicateurs, dont le taux d’incidence, permettent d’évaluer le niveau de contamination du coronavirus : le taux de reproduction effectif (R effectif), le taux d’occupation des lits en réanimation et le taux de positivité des tests sont les trois autres témoins servant de complément au taux d’incidence ; ces derniers augmentent également rapidement, quoiqu’ils n’aient pas encore dépassé leurs propres seuils d’alerte. « Avant de parler d’un rebond de l’épidémie, il faut voir si tous les indicateurs sont aussi à la hausse », précisait, il y a quelques jours, l’Agence nationale de santé publique auprès de RTL.

De nouvelles mesures plus restrictives, comme le port du masque dans toutes les rues de Paris et dans les entreprises, pourraient être prises dans les prochains jours par la préfecture de Police de Paris. Le préfet de police peut également choisir de prendre des mesures sanitaires plus importantes comme demander la fermeture de certains lieux publics ou interdire certains rassemblements.

 

 

C.D

Partager: