EN IMAGES. Quatre réalisations végétales au cœur de la Ville Lumière

© Oasis d'Aboukir, 2013
© DR
© Patrick Blanc
© Patrick Blanc
© Jardins de Babylone
© Jardins de Babylone
Hotel Pershing Hall © Véronique Lalot
Hotel Pershing Hall © Véronique Lalot
© Oasis d'Aboukir, 2013
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Pratiques, esthétiques ou écologiques, les jardins verticaux se développent et gagnent peu à peu du terrain sur murs de la capitale. Découvrez en images quelques unes de ces étonnantes réalisations. 

Alors que les façades de Paris verdissent, architectes et urbanistes revoient leurs codes et incluent toujours plus le végétal au cœur de leurs projets. La création de ces îlots de verdure en plein ville qui absorbent les particules fines et délivrent de la fraicheur en temps de canicule est soutenue par la Ville. Ces initiatives sophistiquées affublées du terme « haute couture végétale » se placent également du côté de l’œuvre d’art.

L’Oasis Aboukir

Un « hymne à la biodiversité », c’est en ces termes que Patrick Blanc, spécialiste incontesté de l’art du jardin vertical, présente son oeuvre. 250 espèces prolifèrent sur ce mur de 250 m2, à l’angle de la rue des Petits-Carreaux et de la rue d’Aboukir, dans le 2e arrondissement.

Le musée du quai Branly

Conçu également par le botaniste Patrick Blanc, le mur végétal permet à la ville de respirer à deux pas de la Tour Eiffel. Après treize ans, ce tableau vivant qui représente un attribut fort pour l’identité du musée nécessite une rénovation. Jusqu’au 15 juillet, le musée lance une première campagne de mécénat participatif afin de récolter des fonds dans ce but.

Le siège d’EDF

Cette oeuvre végétale qui appartient aux « Jardins de Babylone » orne l’entrée du siège d’EDF, au coeur des Champs-Elysées, dans le 8e. L’entreprise entend ainsi afficher ses préoccupations en faveur de l’écologie et du développement durable. Derrière cette réalisation, on retrouve une nouvelle fois Patrick Blanc.

La « Tower Flower » d’Edouard-François

Dotée de nombreux pots de fleurs géants suspendus aux balcons, la Tower Flower inspirée des jardinières parisiennes surprend les visiteurs de passage, dans le 17e arrondissement. Verdure et lumière sont les deux maîtres mots de ce projet destiné aux logements. Les logements bénéficient d’une lumière filtrée par le feuillage. L’ascenseur vitré en façade laisse la lumière pénétrer dans les parties communes tandis que le rez-de-chaussée s’ouvre sur l’extérieur.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.