Expo à Paris : des portraits rares de Frida Kahlo

portrait frida kahlo Portrait de Frida Kahlo © Imogene Cunningham & Angrylambie

Icône de l’art mexicain du 20ème siècle, Frida Kahlo a été immortalisée par la photographe Lucienne Bloch et ces magnifiques portraits seront exposés à Paris cet hiver.

Dans les années 1930 Lucienne Bloch est l’assistante du célèbre peintre mexicain Diego Rivera, le conjoint de Frida Kahlo. Elle commence à les photographier dans l’intimité de leur chambre d’hôtel lors d’un séjour à New York : s’en suivent alors de touchants portraits, simples, puissants… qui mettent en valeur leur amour, mais aussi le regard emblématique et envoûtant de Frida.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lucienne Bloch (@luciennebloch) le


Pour la première fois ces photos seront exposées à Paris, à la Galerie de l’Instant, du 4 décembre 2020 au 28 févier 2021. Cette exposition inédite en accès libre est le fruit d’une jolie collaboration entre la galeriste Julia Gragnon et la petite-fille de la photographe (qui porte le même prénom qu’elle), Lucienne Allen : elles nous permettent ainsi de découvrir le travail d’une artiste pleine de talent mais finalement peu connue du grand public.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Galerie de L’Instant (@lagaleriedelinstant) le

C’est aussi une belle de manière de voyager (gratuitement !) dans le temps et l’espace cet hiver, et de rendre hommage à Frida qui est encore une source d’inspiration et de fascination aujourd’hui à travers le monde. Si enfin vous souhaitez voir ses propres œuvres, ne ratez pas l’expo virtuelle qui lui est consacrée en ce moment : Faces of Frida, à retrouver sur Google Arts & Culture.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claire Pallard (@clairepallard) le


+ D’INFOS

Le regard d’une artiste, Frida Kalho par Lucienne Bloch
Du 4 décembre 2020 au 28 février 2021, entrée gratuite
La Galerie de l’instant : 46 rue de Poitou 75003 Paris

A. C.

Partager: