Grève de la RATP : les lignes de métro qui fonctionnent

metreo ligne 1 La ligne 1 du métro devrait fonctionner le 5 décembre 2019 / © Elena Dijour

Pendant la mobilisation illimitée du 5 décembre qui touche Paris et sa région, plusieurs lignes de la RATP devraient continuer à fonctionner.

Les Parisiens, Franciliens, Français et touristes se préparent à la grève générale de la SNCF et RATP qui commencera le mercredi 4 décembre en fin de journée pour se poursuivre le jeudi 5 et se terminer à une date inconnue, le mouvement étant reconductible. Durant cette journée noire, le métro parisien sera donc à l’arrêt mais plusieurs lignes fonctionneraient toujours. En effet, les lignes automatiques du métro parisien 1 et 14 devraient circuler, comme c’était déjà le cas lors de la grève du 13 septembre dernier; les lignes 4 (1 train sur 3) et 7 (1 train sur 4) assureront, quant à elles de 6h30 à 9h30 puis de 17h à 20h, normalement, un axe nord-sud pour faciliter la vie des utilisateurs; 1 train sur 4 de la ligne 9 circulera entre Nation et Mairie de Montreuil de 6h30 à 9h30 puis de 17h à 20h.

Du côté des bus, 1 sur 3 sera en circulation et pour les tramways, le 6 (1 sur 2), le 7 et le 8 (1 sur 3) circuleront toute la journée.

Pour rappel, voici les autres lignes concernées par les perturbations de trafic :
– métro 2, 3, 3 bis, 5, 6, 7 bis, 8, 10, 11, 12 et 13 (trafic totalement interrompu)
– RER A (1 sur 2) et B (1 sur 3) de 6h30 à 9h30 puis de 17h à 20h
– tramway T1, T2, T3a, T3b, T5 (1 tramway sur 3 de 6h30 à 9h30 puis de 17h à 20h)

Sinon, d’autres moyens de transport à prix réduits voire gratuits ont été mis en place spécialement pendant la grève nationale et interprofessionnelle qui a pour but de contester le projet de réforme des retraites.

En plus de la SNCF (4 syndicats) et la RATP (6 organisations), plusieurs entreprises et services publics ont rejoint le mouvement : les transports urbains et routiers soit les bus de ville, les contrôleurs aériens, Air France, l’éducation nationale, la restauration scolaire et activités périscolaires, les services d’urgence et la santé, la Poste, le Conseil National des Barreaux appelle également à une journée « justice morte », les pompiers, EDF et la police.

Partager: