La pépite culturelle : le Musée des Arts décoratifs

1448
© Telemaque MySon / Wikicommons

Quoi de plus réputé à Paris que le Louvre, les Tuileries, le Palais Royal et leurs alentours qui pourraient facilement obtenir le statut de « quartier le plus touristique de Paris » ? Et pourtant, au milieu de ce coin mythique se cache un musée bien moins connu que les autres : le Musée des Arts décoratifs, installé dans l’aile de Marsan du palais du Louvre. On part à sa découverte !

Face à ses voisins que sont l’immense Musée du Louvre et le sublime Palais Royal, le petit Musée des Arts décoratifs pourrait se sentir un peu diminué, et pourtant : ce musée situé rue de Rivoli n’a rien à leur envier. Il possède tout simplement un charme fou, une architecture de haut vol héritée de l’ancien Palais des Tuileries et conserve l’une des plus importantes collections d’arts décoratifs au monde.

Ici, on se plonge dans l’histoire et les oeuvres des plus grands artisans de l’histoire, mais aussi des petits artistes méconnus qui ont travaillé tout au long de leur vie dans ce que l’on appelle communément les « arts appliqués », en opposition aux beaux-arts. Grâce à une collection présentée de quelque 6000 pièces, on découvre – dans un édifice construit à partir de 1564 et maintes fois amélioré – un panorama impressionnant d’objets (mobilier, affiches de publicité, bijoux en or, vêtements, etc.) en tout genre.

Chaque objet possède sa propre histoire et reflète une période, un courant, un mouvement ou simplement une petite idée qui a germé dans la grande histoire du meuble, du verre, de la céramique, de l’orfèvrerie, du bijou, du design, de la mode, du graphisme et de la publicité. Si vous aimez (re)découvrir les objets du quotidien de nos ancêtres, êtes amateurs de décoration intérieure, d’arts graphiques ou de toute autre forme d’artisanat d’art, vous trouverez forcément votre bonheur ici !

View this post on Instagram

luxury, glamour & art deco

A post shared by ? ? ? ? ✭ (@callmepyre) on

L’une des particularités du musée, et sans doute sa plus grande force, tient dans le fait que ces milliers d’objets nous sont majoritairement dévoilés dans ce que les anglophones appellent des « period rooms », c’est-à-dire des pièces reconstituant un intérieur d’époque, pensées pour nous plonger vraiment dans le passé. Qu’il s’agisse d’un boudoir façon Second Empire ou d’un salon années 1970, l’immersion est assurée !

C.R

Les infos pratiques

Adresse: 107 rue de Rivoli, 75007 Paris