La question de la semaine : Pourquoi le Quartier latin s’appelle-t-il ainsi ?

Centre intellectuel et artistique depuis des siècles, le Quartier latin s’étend sur la majeure partie du 5e arrondissement et accueille quelques-uns des monuments les plus emblématiques de la capitale, la Sorbonne, le Panthéon ou le Luco pour n’en citer que quelques-uns. Mais savez-vous d’où provient son surnom ?

Voisin de Saint-Germain-des-Prés et doté d’un nombre impressionnant de lieux mythiques, le Quartier latin tient un rôle central à Paris depuis des siècles. Il y a 2000 ans déjà, c’est aux alentours de la montagne Sainte-Geneviève que ce sont installés les Romains en arrivant dans cette ville que l’on nommait alors Lutèce.

C’est aussi ici qu’ils ont installé leur cardo maximus et leur decumanus maximus, les deux voies principales d’une ville romaine, leur Forum – dont les fondations ont été retrouvées à l’angle des rues Saint-Jacques et Soufflot – ou encore leurs Arènes. Le surnom de « Quartier latin » viendrait-il de cette époque de développement de la ville par les Romains ? Eh bien, étonnant, pas du tout ! Le quartier n’a hérité de ce surnom que bien plus tard et on n’y retrouve référence qu’à partir du XVIIe siècle !

Depuis la création de l’Université de Paris au XIIe siècle, la partie située au sud de la Seine est le centre névralgique du Paris intellectuel : c’est ici que se retrouvent les milliers d’étudiants, de clercs, de professeurs de théologie ou de philosophie de la capitale. Dans ce quartier alors appelé « l’Université », les étudiants et les professeurs se rencontrent, fraternisent, se baladent dans les rues entre leurs différents collèges – dont le Collège des Bernardins qui existe toujours – et discutent dans la langue commune à tous ces établissements scolaires… Le latin ! On a tôt fait de le surnommer ironiquement « pays latin », qui se transformera quelques décennies plus tard en « quartier latin »… alors même que la langue commence à mourir dans les enseignements universitaires !

C.R

Partager: