La Seine : une future piscine géante

670
La Seine, une future piscine géante
La Seine, une future piscine géante / Francois Roux

Plus besoin de squatter les piscines publiques, d’ici 2025 il sera possible de se baigner dans Paris en plein air avec vue sur la Tour Eiffel !

« J’affirme que l’on peut rendre un fleuve propre et j’ai d’ailleurs indiqué que dans 3 ans, j’irai me baigner dans la Seine, devant témoins, pour montrer que la seine est devenu un fleuve propre. » affirmait Chirac en 1988.

C’est avec quelques années de retard, en 2025 exactement, que l’on prévoit de réaliser ce projet faramineux. En effet, cinq sites de baignade dans la Seine seront ouverts à cette date; cinq sites dont l’ouverture fait partie d’un grand projet visant à ouvrir 26 zones de baignade en Ile-de-France. Projet d’assainissement des eaux dont le budget est estimé entre 1,2 et 1,4 milliard d’euros.

Les sites sélectionnés se situent dans le 16ème arrondissement près du Pont d’Iéna ainsi que du Bois de Boulogne, dans le 1er près du Pont Neuf, dans le 4ème près du Pont de Notre Dame et dans le 12ème vers le Pont de Bercy. Le premier bassin qui devrait ouvrir se situe à Trocadéro – Champ-de-Mars, non loin du pont d’Iena et devrait être prêt pour l’épreuve en eau libre des Jeux Olympiques de 2024, après quoi il sera accessible à tous.

Les sites ont été sélectionnés parmi neuf endroits potentiels déterminés après une étude lancée il y a un an avec l’Atelier Parisien de l’Urbanisme.