Le fiasco des Vélibs continue

Vous n’avez pas pu passer à côté, le déploiement des nouveaux Vélibs ne se déroule pas comme prévu. La Ville de Paris s’attèle donc à trouver des solutions pour sortir de ce pétrin.

Depuis leur lancement, les nouveaux Vélibs sont source de problèmes. Entre petits couacs techniques, bugs informatiques, retard d’installation des bornes… les vélos en libre-service enchaînent les faux pas. Et la série noire ne s’arrête pas là. Désormais, c’est le faible taux de stations ouvertes, dû à la grève des salariés Smovengo, qui ravive la colère des usagers.

Face à ce désastre, la mairie de Paris entend bien redresser la situation. Il y a quelques jours, le 26 avril dernier, un plan d’urgence a donc été demandé auprès de l’opérateur Smovengo. L’objectif : sortir de cette crise. En parallèle, le Conseil de Paris cherche aussi une solution. Un nouvel appel d’offres ? La municipalisation du service ? Le débat est lancé.