Le Grand Vefour : une institution gastronomique dans l’un des plus beaux restaurants de Paris

© Le Grand Vefour

Niché au coeur du domaine du Palais Royal, le Grand Vefour est l’un des restaurants les plus emblématiques du centre de la capitale. On part à la découverte de ce haut lieu de la gastronomie parisienne depuis plus de 200 ans !

Impossible de manquer sa devanture en vous baladant du côté de la galerie du Beaujolais, au nord des jardins du Palais Royal : ses jolies lettres dorées, son enseigne sobre mais élégante, et ses bruits de couverts raisonnant sous les arcades attirent forcément l’attention. Le Grand Vefour, né Café de Chartres en 1784, fait partie des institutions gastronomiques de Paris qui ont traversé les siècles sans prendre une ride : les boiseries sculptées de style Louix XVI, les fresques d’inspiration pompéienne, les dorures à n’en plus finir, le plafond formé de rosaces et guirlandes rappelant certains plafonds de villas italiennes, le sol à motif floral, les tables portant le nom des grands qui y ont mangés.… Tous ces éléments de décor, dont beaucoup datent en réalité du milieu du XXe siècle, racontent l’histoire d’un lieu qui a évolué avec le temps, tout en gardant l’âme de ses débuts.

Un lieu prisé du Tout-Paris depuis deux siècles

À sa création, le restaurant est déjà situé dans l’un des quartiers les plus prisés de la capitale, le Palais Royal, dont la construction est récente, mais l’attrait réel : le quartier est tout simplement le centre du divertissement et du plaisir à Paris ! Résultat, le lieu accueille une foule de personnalités du royaume et une clientèle particulièrement huppée. Dès 1788, le dramaturge Mayeur de Saint-Paul raconte, dans son Tableau du Nouveau Palais-Royal, que « les gens d’affaires viennent consommer et jouer aux dames et aux échecs, les étrangers distingués ne manquent pas de s’y installer. »

Depuis, les gourmets influents n’ont jamais cessé de s’attabler à la table de l’ancien Café de Chartres, devenu le Véfour – du nom de son nouveau propriétaire – en 1820. Même quand la Révolution éclate, même quand le Palais Royal n’attire plus grand-monde et même quand le succès du restaurant auprès du grand public n’est plus vraiment au rendez-vous, le Grand Vefour reste l’un des hauts-lieux de Paris où se réunit le gratin politique, littéraire et artistique. Aux XIXe et XXe siècles, Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais, George Sand et Lamartine, mais aussi Victor Hugo, Malraux, Colette, Cocteau, Aragon, Sartre, Pagnol ou Balzac ont fait partie des clients fidèles et réguliers de l’institution.

Le Grand Véfour de Guy Martin

Présent dans les cuisines du Grand Vefour depuis 1991, le chef étoilé Guy Martin – et propriétaire depuis 2011 – permet à ce lieu d’être, encore aujourd’hui, l’une des tables les plus prisées de la capitale. Un lieu privilégié et chargé d’histoire qui, 235 ans après son ouverture, continue de fournir aux clients une expérience inoubliable grâce à ses décors luxueux, son service aux petits oignons et sa cuisine gastronomique d’exception. Pourvu qu’on ait les moyens de s’offrir l’expérience, évidemment : l’addition ici tourne autour de 200 euros minimum !


+D’INFOS

Le Grand Véfour
17 rue de Beaujolais, 75001

 

 

C.D

Partager: