Le street artist Banksy envahit Paris

Banksy, l’artiste anonyme britannique, a repris du service au sein de la capitale.

Il y a du nouveau dans la capitale. Quelques murs des 5e, 18e et 19e arrondissements ont été investis par un mystérieux artiste. Une fillette recouvrant en vain une croix gammée par de jolis motifs roses ; un maître, scie dans le dos, tendant un os à un chien dont la patte vient d’être coupée… Ces peintures engagées sèment le doute : serait-ce l’oeuvre de Banksy ?

Evidemment, l’artiste agissant de manière anonyme, impossible d’être formel quant à son identité s’il ne revendique pas officiellement ses oeuvres. Mais pour les experts, même en l’absence de signature, il n’y a que très peu de doutes à avoir. « C’est tout à fait dans le style Banksy des années 2000, il y a vraiment une écriture particulière, la couleur, le trait, le fait de reprendre des photos et de les réadapter par le graphisme: on peut dire ou c’est un Banksy ou c’est une très bonne copie », a expliqué Paul Ardenne, historien de l’art et écrivain à l’AFP.

Malheureusement, quelques jours seulement après la découverte de ces oeuvres dans les rues de la capitale, une d’elles a déjà été détériorée à la bombe bleue…