Les 5 expos à ne surtout pas rater cet été

© Stephanie Sinclair // Too Young To Wed
© Stephanie Sinclair // Too Young To Wed
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Vivre Paris vous souffle sa sélection d’expositions pour l’été à ne surtout pas rater ! 

1 – Le centenaire Rodin
Les galeries nationales exposent le plus célèbre des sculpteurs français et père de la sculpture moderne, Rodin. C’est à l’occasion du centenaire de sa mort que ses oeuvres connues de tous prennent place dans les galeries nationales du Grand Palais : Le Penseur, Le Baiser ou encore Les Bourgeois de Calais. Une rétrospective sur ses rêves, ses passions et ses gloires.
Aux galeries nationales – Grand Palais, jusqu’au 31 juillet 2017

2 – Trésor de l’islam en Afrique
L’Institut du monde arabe met à l’honneur les sociétés centre Africaines sur plus de treize siècles d’échanges culturels et spirituels. Un voyage entre le Maghreb et le Moyen-Orient avec plus de 300 oeuvres d’artistes originaires du continent. Immersion dans l’expression de l’islam sous diverses formes, de l’architecture à l’art contemporain en passant par l’artisanat.
À l’institut du monde arabe, jusqu’au 30 juillet 2017

3 – Autophoto
La voiture et son histoire mise à l’honneur. Après l’exposition Hommage à Ferrari, la Fondation Cartier met en lumière la relation entre la photographie et l’automobile, de sa création en 1900 jusqu’à nos jours. Près de 500 oeuvres et plus de 100 photographes abordent l’objet sous une forme artistique, son rapport à l’Homme, son environnement et sa vie quotidienne. Au musée de l’Orangerie, jusqu’au 24 septembre 2017

4 – « Too young to wed »
Jeune fille de 12 ans mariées à des hommes de 30, mères avant d’être adolescentes et excision au plus jeune âge. Le photographe américaine Stephanie Sinclair expose près de 150 clichés et 6 vidéos qui traversent le monde et observent la brutalité des mariages forcés d’enfants, une pratique plus courante qu’on ne le pense. À découvrir dans le nouvel espace d’exposition du toit de la Grande Arche.
Sur le toit de la Grande Arche, jusqu’au 24 septembre 2017

5 – Portrait de Cézanne 
Paul Cézanne est connu pour ses paysages et natures mortes exposés dans les galeries du musée d’Orsay. Ici, les rôles sont inversés : l’observateur devient observé par les nombreux portraits. Le parcours, créé de façon chronologique, permet de suivre l’évolution de l’artiste-peintre dans son travail. Une exposition rare, la majorité des oeuvres étant issues de collections privées.
Au musée d’Orsay, jusqu’au 24 septembre 2017

HDT

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.