play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
chevron_left
  • cover play_arrow

    Vivre Paris Radio Radio Vivre Paris

Culture

Les 7 plus beaux films tournés à Paris

today10 octobre 2022

Arrière-plan

L’inauguration de la nouvelle exposition du Grand Paris des Écrivains, c’est le mercredi 12 octobre 2022 au Pavillon de l’Arsenal (4e). Pour l’occasion, Vivre Paris vous propose 7 films tournés à Paris à voir absolument.  

Pour la 3e saison du Grand Paris des Écrivains, des autrices et auteurs contemporains sont invités à écrire un texte sur un bâtiment, un quartier ou un axe du Grand Paris. Le réalisateur Stefan Cornic, concepteur de la série, capte ensuite avec sa caméra l’esprit du lieu. Le résultat : une collection de courts-métrage où les mots et l’image se mêlent pour honorer Paris.

À l’occasion de cette exposition singulière qui se tiendra jusqu’au 8 janvier 2023, nous vous proposons des films cultes tournés à Paris. 7 chefs-d’œuvre du 7e art à voir absolument !

  • Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, de Jean-Pierre Jeunet (2001)

« Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s’est fixé un but : faire le bien de ceux qui l’entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence. »

« Gil Pender est un scénariste et romancier. Séjournant à Paris avec sa fiancée, Gil décide de visiter la ville seule. Une nuit, il rencontre un groupe de fêtards qui l’entraînent dans le passé le temps d’une nuit et lui font connaître les icônes de l’art et de la littérature. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par emmanuel (@diabloswitch)

  • Drôle de Frimousse, de Stanley Donen (1957)

« Maggie Prescott, rédactrice en chef d’un magazine de mode new-yorkais, cherche un nouveau mannequin pour présenter, à Paris, le défilé d’un grand couturier. Dick Avery, photographe attitré de la revue, a déniché l’oiseau rare : Jo, une ingénue à la grâce singulière, employée dans une librairie. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vetinparis® (@vet.in.paris)

  • Moulin Rouge, de Baz Luhrmann (2001)

« À la fin du XIXe siècle, dans le Paris de la Belle Epoque, Christian, un jeune poète désargenté, s’installe dans le quartier de Montmartre. Il y découvre un univers où se mêlent sexe, drogue et french cancan. Lui, plus bohème que décadent, rêve d’écrire une grande pièce, et le peintre Henri de Toulouse-Lautrec est prêt à lui donner sa chance. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Film Edits 🥀 (@keylimeandperfume)

  • Les Amants du Pont-Neuf, de Leos Carax (1991)

« Alex est cracheur de feu et dort sur le Pont-Neuf, fermé cet été-là pour travaux. Il y habite avec Hans, un vieux clochard qui lui fournit les précieuses ampoules de somnifère indispensables à son sommeil. Alex est attiré comme un aimant par ce pont, solide paquebot échoué au cœur de la capitale. Après avoir passé une nuit au centre d’hébergement de Nanterre, il retourne dans son repaire et trouve, installée à sa place, Michèle, endormie. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Cinéphile (@la.cinephile)

  • À bout de souffle, de Jean-Luc Godard (1961)

« Marseille, un mardi matin. Michel Poiccard vole une voiture et prend la route nationale en direction de Paris. Énervé par une 2CV qui n’ose pas dépasser un camion, Michel double en plein virage et se fait prendre en chasse par un motard. Paniqué, il abat le policier d’un coup de revolver et s’enfuit. Le lendemain, en arrivant à Paris, Michel retrouve une jeune étudiante américaine, Patricia, avec laquelle il a une liaison amoureuse libre. Elle veut devenir journaliste et, pour pouvoir financer ses études à la Sorbonne, vend le New York Herald Tribune sur les Champs-Élysées. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par cinegraphe 🎬 (@cinegraphe.fr)

  • Paris, je t’aime !, film collectif (2006)

« 18 courts-métrages, 18 quartiers de Paris, 18 histoires émouvante et drôle sur le thème de l’Amour. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ● O Filme X ● (@ofilmex)

 


+ D’INFOS
sur l’exposition Grand Paris des Écrivains

Où ? Pavillon de l’Arsenal, 21 Bd Morland, Paris 4e

Quand ? Du 13 octobre 2022 au 8 janvier 2023
Inauguration de l’exposition le mercredi 12 octobre 2022 à 19 h
Du mardi au samedi de 11 h à 19 h

Prix ? Tous les week-ends, le Pavillon propose des visites guidées gratuites des expositions temporaires.

 


Photo de Une : Image d’illustration – Le pont Alexandre III © Leonard Cotte / Unsplash

C.B.

 

Écrit par: La rédac


Article précédent

gare du nord paris

Ecologie

Rénovation de la gare du Nord : le projet “Horizon 2024” a été voté

En 2021, un immense projet de rénovation est annulé. La région Ile-de-France vote et présente un nouveau chantier pour transformer la gare du Nord avant les Jeux olympiques. La gare du Nord va changer. Depuis 2018, c’est le souhait de la Région Île-de-France. À l'époque, on annonce un chantier monstre : la gare deviendrait trois fois plus grande ! Mais le projet est annulé. Ce 10 octobre 2022, Île-de-France Mobilités […]

today10 octobre 2022


Articles similaires


0%