La future tour Montparnasse dessinée par la Nouvelle AOM

© Nouvelle AOM
© Nouvelle AOM
© Nouvelle AOM
© Nouvelle AOM
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Mardi 19 septembre, le nom du cabinet de la Nouvelle AOM, lauréat du concours lancé en juin 2016 pour réhabiliter la tour Montparnasse, a été dévoilé. Les travaux de rénovation débuteront d’ici deux ans et s’achèveront en 2023, année du cinquantenaire de l’inauguration de la tour parisienne.

C’est finalement le cabinet Nouvelle AOM (Nouvelle Agence pour l’opération Maine-Montparnasse) regroupant trois agences françaises qui a été retenu parmi les sept candidats en lice. Cette annonce marque l’ouverture de l’exposition au Pavillon de l’Arsenal, du 20 septembre au 22 octobre.

Dessinée par Jean Saubot, Eugène Beaudouin, Urbain Cassan et Louis de Hoÿm de Marien et inaugurée en 1973, la tour Montparnasse haute de 210 mètres nécessitait une rénovation en profondeur. Une grande consultation internationale a été lancée en juin 2016 par les copropriétaires de la tour. Quelques 700 candidatures et propositions venues du monde entier ont été soumises pour redonner une identité innovante et dynamique à l’édifice, dans un double souci de confort et de performance énergétique.

Luminosité et transparence

Le projet de Nouvelle AOM comportant « une métamorphose bioclimatique de la façade » du bâtiment a donc finalement convaincu. Plus haute de 18 mètres, la future tour Montparnasse fera la part belle à la lumière. Si la silhouette caractéristique de la tour sera préservée, celle-ci sera dotée de nombreux espaces végétalisés avec notamment de l’agriculture urbaine. Alors que 70% de la ventilation sera naturelle et utilisera les vents, la nouvelle tour consommera dix fois moins d’énergie. Un chantier de plus de 300 millions d’euros qui sera financé par la quarantaine de copropriétaires de l’immeuble.

J.R

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.