Métro à Paris : 60€ d’amende pour avoir pris un couloir à contre-sens

Les faits, insolites, se sont déroulés il y a quelques jours dans le métro parisien.

Alors qu’elle empruntait un couloir de la station de métro Concorde à contre-sens pour gagner du temps, une femme enceinte a eu la mauvaise surprise de se retrouver nez à nez avec des contrôleurs de la RATP. Le fait d’emprunter un couloir, un passage, un escalier ou une porte dans le sens interdit étant considéré comme une infraction, la future maman a alors dû s’acquitter d’une amende de 60 euros. Soit 10 euros de plus que lorsqu’un fraudeur prend le métro sans titre de transport !

Indigné, son conjoint a exprimé sa colère sur Twitter, photo à l’appui : « 60 euros d’amende sans préavis pour une femme enceinte qui prend un couloir à contre-sens. Bravo pour ce racket facile ». Les internautes n’ont pas tardé à réagir et ont également fait part de leur mécontentement suite au manque d’indulgence des contrôleurs pour une histoire jugée sordide. Interrogée par l’AFP samedi 3 mars, un porte-parole de la RATP a expliqué que ces sens interdits n’étaient pas à prendre à la légère car leur objectif est de faciliter les flux de passagers, d’éviter l’engorgement des quais et les possibles bousculades.

Une chose est sûre, on ne nous y reprendra plus !

Les infos pratiques

Adresse: métro Concorde, Paris