Notre-Dame de Paris : L’échafaudage devrait être retiré d’ici un mois

303
feu notre dameCathédrale Notre-Dame de Paris, en feu. © Godefroy Paris
Cathédrale Notre-Dame de Paris, en feu. © Godefroy Paris

L’échafaudage autour de la cathédrale devrait être démonté d’ici un mois. Construit pour rénover la flèche de Notre-Dame, la structure a elle aussi pris feu au moment du drame. La Fondation Notre-Dame révèle la complexité de l’intervention. 

L’échafaudage autour de la cathédrale sera démonté d’ici un mois. Lui aussi prisonnier des flammes lors de l’incendie ravageur qui a attaqué la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier, il devra être démonté rapidement. L’aspect complexe de cette intervention est que les 50 000 tubes de fer qui le constituent ont également brûlé, à une température s’élevant à 800 degrés. C’est dans un communiqué de la Fondation Notre-Dame, qu’on apprend que l’intervention se fera d’ici un mois et qu’une « structure parallèle doit être très bientôt installée ainsi que des grues pour procéder à la découpe de l’échafaudage, dans des conditions particulièrement délicates. » La procédure devra durer « quatre mois » d’après le délégué général de la Fondation Notre-Dame.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Notre Dame⛪.

Une publication partagée par Abel (@honestlyabel) le

Les gros donateurs n’attendent pas la signature des conventions en cours de préparation pour aider à ces « travaux préliminaires » explique la Fondation et acceptent de réaliser un premier versement. Elle précise également que « Bernard Arnault, sa famille et le groupe LVMH ont ainsi versé 10 millions d’euros, tout comme François Pinault et François-Henri Pinault. » Le montant nécessaire à la restauration complète de la cathédrale est encore inconnu et devrait le rester jusqu’au printemps 2020.

 

E.B