Parc Montsouris: le mystère de la mort des animaux résolu

© Rrrainbow / Shutterstock
© Rrrainbow / Shutterstock
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

C’était une véritable hécatombe. Les scientifiques ont enfin mis un nom sur le mal qui a décimé une vingtaine d’animaux dans le Parc Montsouris (XIVe) fin juillet. Il s’agit bien du botulisme.

Une vingtaine d’animaux au total avaient été retrouvés morts par les promeneurs et le personnel du parc Montsouris fin juillet. Parmi les victimes, de nombreux canetons, les poissons du lac et le bébé cygne noir, coqueluche des promeneurs et des habitants du quartier. Les habitués du parc recherchaient quelques débuts d’explications. Empoisonnement? Bactérie inconnue? Mauvaise d’oxygénation de l’eau?

Le verdict est finalement tombé: c’est le botulisme qui est responsable de ces morts soudaines. Si cette première hypothèse avait été écartée suite aux prélèvements de l’eau du lac, les autopsie ont finalement révélé la trace de la bactérie toxique, rapporte le Parisien. La bactérie qui sévit dans le parc, « clostridium botulinum », ne représente à priori pas de danger direct pour les Parisiens mais s’avère particulièrement meurtrière pour la faune aquatique.

Le parc a déjà connu un précédent en 2008, après un épisode d’humidité puis de fortes chaleurs. Pénélope Komités, adjointe à la maire de Paris chargée des espaces verts et de la biodiversité, a promis une vigilance accrue jusqu’au début de l’automne et annoncé avoir mis en place, avec Eau de Paris, une augmentation du débit des cascades afin d’éviter l’accumulation de nutriments.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.