Paris : le cèdre du Liban bicentenaire abattu

fondation cartier paris La Fondation Cartier à Paris / © lembi

C’était l’un des plus vieux cèdres de Paris et il a été abattu.

Le plus vieil arbre de Paris se trouve dans le 5e arrondissement de Paris et lui, il a la chance d’être toujours sur Terre. Ce qui n’est plus le cas de son compagnon le cèdre du Liban, tout aussi âgé. En effet, cet arbre bicentenaire a été abattu au mois d’août après avoir été affaibli par ces dernières années : entre les multiples constructions, le manque de pluie ou encore les fortes chaleurs qui ont touché la capitale… il n’aura pas résisté au temp(éraure)s.

Planté en 1823 par l’écrivain François-René de Chateaubriand sur un coin du boulevard Raspail (dont il était propriétaire), il était depuis 2015 recensé parmi les Arbres remarquables de France et était devenu depuis 1994 un élément de décor indispensable au jardin de la Fondation Cartier. Située au 261 Boulevard Raspail (Paris 14), le majestueux arbre avait inspiré Jean Nouvel (architecte) dans sa construction de la Fondation.

 

P B

Partager: