Paris : le ticket de métro va disparaître

On n’arrête plus le progrès : la fin du ticket de métro, c’est pour bientôt !

L’emblématique morceau de carton rectangulaire qui nous permet d’emprunter les transports en commun ne sera bientôt plus qu’un vieux souvenir. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a en effet annoncé la disparition de tous les tickets de métro à l’horizon 2021. On vous en dit plus sur ses remplaçants. Ou plutôt, ses remplaçantes.

L’idée est de créer deux nouvelles cartes Navigo pour remplacer le ticket de métro, la Navigo Liberté + et la Navigo Easy. La première sera lancée en octobre 2019 et s’adressera aux usagers prenant le métro de temps à autre, mais pas suffisamment pour souscrire à un pass illimité. A la fin de chaque mois, le montant correspondant à leurs déplacements et leur usage sera directement prélevé sur leur compte. Deuxième option : le Navigo Easy, dédié cette fois aux voyageurs occasionnels. Vous pourrez charger vos titres de transport sur la carte à votre guise (un ou plusieurs tickets à l’unité, des carnets, des forfaits jours…). En bref, une carte à la carte ! Elle sera lancée en avril 2019 et vendue au prix de 2 euros.

Il y a deux raisons majeures à ce changement à venir. D’une part, comme l’expliquait Valérie Pécresse «le ticket de métro n’est plus l’outil pour des transports intelligents. Par exemple, chaque année, 5 millions de tickets sont démagnétisés». Et puis, bien entendu, il y a un intérêt écologique. Aves les 550 millions de tickets vendus chaque année, il n’est pas rare d’en retrouver un peu partout dans Paris.

Autre nouvelle : à partir de l’été 2019, l’utilisation du smartphone pour acheter et valider son titre de transport sera expérimenté.

On vous le disait plus haut : on n’arrête plus le progrès !