Paris : les bâtiments vides peuvent désormais être occupés

immeuble paris © By Alexander Demyanenko

Une nouvelle charte a été signée par plusieurs acteurs de l’immobilier parisien afin de permettre l’utilisation des locaux inhabités ou en attente de travaux pour des hébergements d’urgence ou par des associations. 

Depuis le lundi 26 août, l’occupation de friches ou d’espaces immobiliers vacants n’est plus interdite. 18 grands opérateurs immobiliers ont signé une charte qui autorise l’occupation des locaux vides par des associations ou des acteurs sociaux. Cette charte permet d’ouvrir la ville « à des projets urbains transitoires », mais également de développer des activités d’intérêt général au coeur des nombreux sites parisiens en phase de construction ou de réhabilitation. Cela signifie que, dans l’attente de  travaux ou avant que les locaux vides trouvent une fonction officielle, ils peuvent être utilisés afin d’accueillir des associations, des lieux de vie et de l’hébergement d’urgence.

L’un des grands exemples de lieux occupés de cette manière est celui de l’association Les Grands Voisins qui utilise depuis 2015 les anciens bâtiments de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul avant qu’ils ne deviennent un éco-quartier. Au sein de cet espace reconverti en village solidaire et culturel, les Grands Voisins luttent ainsi contre l’exclusion et l’isolement, tout en faisant cohabiter des groupes d’horizons différents.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Grands Voisins (@lesgrandsvoisins) le

E.B

Partager: