Paris : les lieux culturels de plus en plus accessibles

Petit pas par petit pas, la Mairie travaille à rendre Paris plus accessible aux personnes à mobilité réduite. Prochaine étape : les lieux culturels.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’en matière d’accessibilité, Paris est à la traîne, loin derrière un bon paquet de villes françaises, européennes et internationales. Il y a quelques semaines, on vous révélait d’ailleurs que le métro parisien ne comptait qu’une seule ligne accessible aux personnes à mobilité réduite : la 14. Mais la situation ne s’arrête pas aux réseaux de la RATP.

Le prochain chantier ? Les lieux culturels. Dans le cadre de la stratégie « handicap, inclusion, et accessibilité universelle » votée en mars 2017 au conseil de Paris, plus de 900 établissements municipaux recevant du public (les ERP) seront rendus accessible au public. Et cette opération d’envergure a déjà commencé. En 2016, 32 établissements ont été rendus accessibles dans 18 arrondissements de la ville : 19 bibliothèques, huit conservatoires, trois ateliers Beaux-Arts, un théâtre et un établissement culturel.

Les travaux continuent cette année avec l’accessibilité des musées. D’ici la fin 2019, quatre musées supplémentaires seront rendus accessibles : le Maison de Balzac, le Musée de la vie romantique, le Musée Carnavalet et le Musée Jean Moulin. Il rejoindront ainsi la liste des musées déjà accessibles ou partiellement accessibles : la Maison de Victor Hugo, le Petit Palais, le Palais Galliera, la crypte archéologique de l’Île de la Cité… En clair, un pas de plus vers l’accessibilité pour Paris.