Paris : les pistes cyclables créées lors du déconfinement bientôt pérenisées ?

Une cycliste à Paris © Alexandre Rotenberg

À Paris, 50 kilomètres de pistes cyclables provisoires ont été aménagés afin de désengorger les transports en commun et éviter le recours à la voiture.

Depuis le 11 mai, près de 50 kilomètres de rues parisiennes ont été progressivement fermés aux véhicules à moteur et remplacés par des voies dédiées aux vélos, piétons, bus, véhicules d’urgence et véhicules utilitaires. Ces nouvelles pistes cyclables, qui s’ajoutent aux 1040 kilomètres de pistes cyclables déjà existants et sont pour le moment encore transitoires, pourraient bien être pérennisées.

La maire de Paris Anne Hidalgo a en effet confirmé son souhait de pérenniser les pistes cyclables créées dans le cadre du déconfinement, si elle est réélue à la fin du mois de juin. « Je ferai en sorte que ces aménagements transitoires puissent devenir des aménagements définitifs », a-t-elle annoncé au micro de France Inter ce jeudi 4 juin, avant de poursuivre : « Si on veut pérenniser, ça veut dire qu’il faut passer par des votes, des procédures, ce que nous ferons si je suis élue. »

Si les 50 kilomètres de voies réservées aux cyclistes sont un tout petit chiffre par rapport au millier de kilomètres de pistes cyclables déjà présent à Paris, cette pérennisation pourrait transformer les trajets de nombreux Parisiens et touristes, et pour cause : la rue de Rivoli, l’un des axes les plus fréquentés de la capitale, fait partie des rues provisoirement dédiées aux mobilités douces !

Partager: