Paris : les voies sur berges définitivement piétonnes !

898
Le tronçon piétionnisé est au coeur de la capitale, entouré de lieux particulièrement touristiques / Celli07
Le tronçon piétionnisé est au coeur de la capitale, entouré de lieux particulièrement touristiques / Celli07

Ça y est, le feuilleton de la piétonnisation (ou non) des berges de la Rive Droite est terminé. Et après moults rebondissements, l’épisode final est une (bonne) surprise pour la mairie de Paris !

Alors que lundi, la cour administrative d’appel de Paris confirmait l’annulation de l’arrêté de piétonnisation des voies sur berges (arrêté pris en 2016 par la mairie), il a validé ce jeudi 25 octobre le second arrêté, pris en mars 2018, qui sécurise la fermeture de ces voies. Les voitures ne sont donc pas près de rouler à nouveau sur le tronçon concerné des berges de la Rive Droite…

Sur twitter, la maire de Paris applaudit la fermeture d’une « autoroute urbaine » et la « reconquête » des berges de la Seine par les Parisiens.

Mais alors pourquoi ce revirement de situation ? Si le premier arrêté s’appuyait sur des arguments écologiques (diminuer la pollution automobile) qui n’ont pas convaincu la justice, le second mettait en avant la protection des quais, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et c’est cet argument qui a fait mouche ! 

« Nous y sommes… La justice nous a donné raison ! », s’est enthousiasmée Anne Hidalgo dans une vidéo postée sur Twitter. « Je suis tellement heureuse de pouvoir vous dire que les berges sont définitivement libérées des voitures ! »

Pour célébrer cette décision qui met fin à deux années de polémique, la mairie a appelé les Parisiens à se rassembler sur les berges pour un pique-nique géant, le 18 novembre.

Sur le long terme, les voies sur berges pourraient ressembler à cette maquette ! © DR