Paris : seules 5% des rues portent des noms de femmes

Paris compte des milliers de rues, avenues, boulevards et autres voies, la plupart portant les noms de personnes ayant marqué l’histoire. Seulement, là encore, la parité n’est pas du tout au rendez-vous.

Parmi les 6000 voies parisiennes, seules 300 portent le nom d’une femme contre 4000 pour les hommes ou, en d’autres termes, 5% contre 95%. Si cela peut s’expliquer par le fait que les femmes ont longtemps été moins présentes et visibles dans l’Histoire comme l’explique Charlotte Soulary dans son ouvrage « La guide de Paris », ce nombre n’en reste pas moins dérisoire.

La mairie de Paris a d’ailleurs décidé de reprendre les choses en main et de réduire cet écart. Depuis 2011, 140 rues se sont donc vues attribuer un nom féminin. Et la Ville n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Jeudi 8 mars, journée internationale des droits des femmes, une rue de la capitale a été baptisée au nom de la militante féministe, Antoinette Fouque. Et ce n’est pas tout. Bientôt, Simone Veil et France Gall devraient également avoir une voie à leur nom.

Mais en attendant, voici quelques-unes des voies parisiennes portant le nom de femmes célebres:

  • Rue Jeanne-d’Arc, 13e
  • Place Joséphine-Baker, 14e
  • Allée Maria-Callas, 16e
  • Rue Marguerite-Duras, 13e
  • Rue Ella-Fitzgerald, 19e
  • Place Marie-Madeleine-Fourcade, 15e
  • Rue Suzanne-Lenglen, 16e
  • Place Marguerite-de-Navarre, 1er
  • Place Nathalie-Lemel, 3e
  • Allée Adrienne-Lecouvreur,7e
  • Place Olympe-de-Gouges, 3e
  • Rue Laure-Diebold, 8e
  • Place Dalida, 18e
  • Rue Clotilde, 5e
  • Place Camille-Claudel, 15e