Paris : une oeuvre de Bansky dérobée

7687
© Philippe Lopez / AFP

L’oeuvre de street art attribuée à Banksy et peinte sur une porte du Bataclan a été volée dans la nuit du samedi 26 janvier 2019. A travers ce pochoir, l’artiste avait rendu hommage aux victimes de l’attentat du 13 novembre 2015.

La silhouette blanche, voilée et endeuillée, avait été découverte le matin du 25 juin 2018, sur une des portes de secours du Bataclan. C’est par cette porte, au niveau du passage Saint-Pierre-Amelot dans le 11e arrondissement, que de nombreuses personnes s’étaient enfuies lors des attaques terroristes du 13 novembre 2015. Un hommage poignant aux victimes des attentats qui a été dérobée ce week-end. 

La police, alertée par un déclenchement d’alarmes dans la salle de spectacles n’a pu que constater, à 4h25 du matin ce samedi, la disparition de la porte (sciée) et donc de l’oeuvre du plus anonyme des street-artistes.

A la place de cette porte, il y a maintenant un panneau de bois, tagué de l’inscription « Tu peux gagner la course des rats, mais tu restes un rat », signée Banksy (mais rien ne prouve qu’il s’agisse d’un message de l’artiste lui-même) © Chesnot

Le vol, filmé, a été orchestré par des individus cagoulés munis de meuleuses. Une enquête a été ouverte pour « vol avec dégradation » ; le 2ème DPJ a été saisi.

Si le montant du préjudice est indéterminé, l’affaire n’est pas sans rappeler le vol d’un morceau de mur peint par Banksy, en 2013 à Londres. L’oeuvre avait été retrouvée quelques jours plus tard dans une vente aux enchères à Miami… La mise à prix s’élevait à 500 000 dollars.

L’équipe du Bataclan, a partagé sur les réseaux sociaux sa « profonde indignation » après qu’un « symbole de recueillement appartenant à tous » a été dérobé.