Passages couverts à Paris : la liste complète

25117

S’il y a beaucoup de choses à visiter à ciel ouvert à Paris, il y aussi des passages couverts datant du 19e siècle et construits en même temps ou autour des immeubles. Voici la liste complète de ces lieux insolites allant des plus connus aux moins réputés, mais tous sont à découvrir.

Pour encore plus d’infos sur les passages couverts, c’est ICI !

1) Passage des Panoramas (IIe arrondissement)

Une publication partagée par Pat (@oopatoo) le

On commence cette liste par l’un des plus vieux passages couverts de Paris (construit en 1799) et sans doute le plus authentique avec ses nombreuses lumières et ses décorations d’époque !

2) Galerie Vivienne (IIe arrondissement)

On parle ici de la plus chic galerie de la capitale avec sa mosaïque au sol et ses boutiques de luxe.

3) Passage du Grand-Cerf (IIe arrondissement)

Avec ses 12 mètres de hauteur et son immense verrière, il fait partie des plus hauts et lumineux passages de la capitale.

4) Passage Brady (Xe arrondissement)

View this post on Instagram

Passage Brady –

A post shared by David Lebovitz (@davidlebovitz) on

En plus d’être une invitation au voyage avec ses commerces indiens (il ne se fait pas appeler Little India pour rien), il est l’un des rares à être composé de deux parties séparées par le boulevard de Strasbourg depuis 1852 : une partie est couverte par une verrière et abrite des commerçants indo-pakistanais, mauriciens et réunionnais, alors que l’autre est à ciel ouvert.

5) Passage Choiseul (IIe arrondissement)

Il a fait sa réputation sur le magasin Kenzo, installé dans ce passage dans les années 1970 mais a rapidement perdu sa clientèle lorsque le grand couturier est parti Place des Victoires. Aujourd’hui, moins emprunté, il a tout de même fait peau neuve en 2013.

6) Passage Verdeau (IXe arrondissement)

Situé dans le prolongement du passage des Panoramas et Jouffroy, le passage Verdeau est un des plus charmants avec ses antiquaires et autres boutiques insolites.

7) Passage Jouffroy (IXe arrondissement)

C’est le premier passage à avoir eu du chauffage au sol et une charpente métallique, une révolution en terme architectural.

8) Passage Vendôme (IIIe arrondissement)

View this post on Instagram

Passage Vendôme. #75003

A post shared by Jérôme Godefroy (@jeromegodefroy) on

S’il fut beaucoup visité il y a quelques années grâce à sa position stratégique, il est désormais quasiment abandonné. Cela ne l’empêche pas de faire partie de la liste des passages classés monuments historiques.

9) Passage Molière (IIIe arrondissement)

En plus d’être très mignon, sa particularité se trouve dans les numéros des immeubles qui suivent une progression en sens inverse des aiguilles d’une montre. Pas commun !

10) Galerie Véro-Dodat (Ie arrondissement)

De 1966 à 2004, le Tout-Paris courait dans la boutique de Robert Capia (acteur et antiquaire français). En 2018, les parisiens y découvrent un magasin tout aussi spectaculaire : celui de Christian Louboutin.

11) Passage du Caire (IIe arrondissement)

Avec ses 370 mètres de longueur, le passage du Caire est le plus long de Paris, mais aussi un des plus étroits et surtout, le plus ancien (construit en 1798) avec sa verrière en arête de poisson.

12) Passage des Princes (IIe arrondissement)

Dans ce passage (le dernier édifié à Paris à l’époque d’Haussmann), on retrouve de nombreux magasins dédiés aux jouets (une boutique Jouets Club s’y trouve) et jeux vidéo; un temple qui a de quoi ravir les petits et les grands !

13) Galerie Colbert (IIe arrondissement)

Elle n’abrite aucune boutique mais uniquement des instituts et laboratoires de recherche liés à l’histoire de l’art et au patrimoine culturel. Elle n’en est pas moins sublime !

14) Galerie de la Madeleine (VIIIe arrondissement) 

Un petit endroit calme situé près d’un lieu de passage dans lequel il est agréable de boire un verre.


La liste des passages couverts et encore accessibles au public continue avec le passage du Prado (Xe), le passage du Havre (IXe), le passage Puteaux (VIIIe), le passage Sainte-Anne (IIe), le passage du Ponceau (IIe), le passage du Bourg-l’Abbé (IIe), le passage Ben Aïad (IIe) ou encore le passage des Deux-Pavillons (Ier).

En revanche, d’autres ont fermé leurs portes comme le passage Alfred-Stevens, la cour Batave, la galerie Bergère (carrément détruite), la galerie Boufflers, la galerie de la Bourse, le passage de la Ville-l’Évêque, la galerie Montesquieu ou encore le passage du Trocadéro.