Place des Vosges : les petits secrets de la plus belle place de Paris

2101
© MarinaD_37 / Shutterstock

Très prisée des flâneurs et des touristes, la place des Vosges est l’une des plus emblématiques de la capitale avec ses jolis hôtels particuliers en brique, sa verdure bien ordonnée et ses pelouses où lézarder au soleil. Mais cette place du Marais cache aussi pas mal de secrets ! On vous en dévoile quelques-uns.

Son nom nous vient d’une histoire d’impôts

La place des Vosges, dont l’inauguration remonte à l’année 1605, est non seulement la plus ancienne place monumentale de la capitale, mais aussi la première place royale de Paris. Pas étonnant, donc, que son premier nom ait été « place Royale » ! Renommée plusieurs fois, la place des Vosges tient son nom actuel de l’époque napoléonienne et son  origine est assez étonnante : en 1800, alors que les caisses de l’état sont un peu trop vides à son goût, Napoléon Bonaparte décide de motiver ses troupes en offrant de renommer la place, déjà réputée, en l’honneur du premier département français à s’acquitter de la totalité de ses impôts ! Les Vosges ayant été le premier département sur la ligne d’arrivée, c’est à lui qu’est revenu l’honneur de figurer sur les plans parisiens.

Des rails sont incrustés dans le sol devant le numéro 5

Des beaux immeubles, ça on sait. Des arcades, aussi. Des fontaines, évidemment ! Mais saviez-vous que la place des Vosges possède également des rails ? Si vous l’ignoriez, rendez-vous devant le numéro 5 et baissez les yeux : vous y découvrirez de petits rails étroits qui mènent à une porte cochère. Ces rails sont les derniers vestiges de l’époque où la Compagnie internationale des wagons-lits y avait ses cuisines. Ils permettaient alors de transporter plus facilement les centaines de tonnes de nourriture qui quittaient chaque jour les entrepôts en direction des différentes gares parisiennes !

Des immeubles identiques… ou presque !

La place des Vosges, carrée, est connue pour sa symétrie parfaite et son aspect ordonné. Et pour cause, tous les édifices qui entourent les pavillons du Roi et de la Reine sont censés être identiques ! Censés, parce qu’il existe un vilain petit canard : l’édifice du numéro 11 dont la deuxième colonne de fenêtres est complètement tordue. On ne sait pas comment c’est arrivé, mais les coupables se sont sans doute fait sacrément taper sur les doigts.

© Bensliman Hassan / Shutterstock

C.R

Les infos pratiques

Adresse: Place des Vosges, 75004 Paris