Culture

Quand les ponts de Paris étaient habités

today18 janvier 2022 3

Arrière-plan
share close

Au Moyen-Âge, Paris souffrait (déjà) d’un manque de place : on eût donc l’idée d’investir chaque centimètre de la ville, dont des lieux que nous ne soupçonnerions pas aujourd’hui… les ponts ! 

Dès le 14ème siècle, la capitale comptait 5 ponts en bois surmontés de maisons, répartis de part et d’autre de l’île de la Cité. Chacun avait sa spécialité : côté rive gauche, on trouvait les apothicaires sur le Petit-pont et les armuriers sur le pont Saint-Michel ; côté rive droite, le pont Notre-Dame était celui des libraires, le pont au Change pour les banquiers, et le pont aux Meuniers équipé de moulins à eau.

Ces ponts habités étaient de véritables rues traversant le fleuve ! Des artères commerçantes très fréquentées et appréciées des parisiens. Mais leur construction en bois était trop fragile et supportait mal les crues régulières de la Seine, causant de nombreux effondrements et incendies. Celui du pont aux Meuniers en 1596, en pleines fêtes de Noël, causa malheureusement la mort de 150 personnes…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Schuermans (@pschantiques)

A la fin du 16ème siècle on décida donc de créer un pont en pierre, sans habitation dessus, le Pont-Neuf (aujourd’hui le plus vieux pont de Paris !) qui fut le premier d’une longue série. En France actuellement il ne reste plus que deux ponts habités : le pont de Rohan à Landernau dans le Finistère, et le pont des Marchands à Narbonne. Il est aussi possible d’en voir de très beaux en Italie comme le Ponte Vecchio à Florence et le pont du Rialto à Venise !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Focuson Group (@france.focus_on)

A. C.

Photo de UNE : Le Pont-Neuf, premier pont sans habitation construit à Paris (fin 16ème siècle) © By Luciano Mortula – LGM

 

Écrit par: La Rédaction Vivre Paris

Votez

Article précédent

baba au run paris

Actu

PORTRAIT : Jean-Baptiste, le messager craie-hatif !

Il y a quelques jours, on a rencontré Jean-Baptiste Martinon à Montmartre : amoureux de sport et de rencontres humaines, ce parisien nous en dit plus sur ses différents projets et surtout sa dernière idée craie-hative... afin de faire sourire les parisiens et parisiennes ! "Moi c'est Jean-Baptiste Martinon j'ai 26 ans et mon aventure entrepreneuriale a commencé avec un service de livraison qui s'appelait Baba au Run : l'idée […]

today17 janvier 2022

Vos commentaires (0)

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir les commentaires

telechargez l'application Radio Paris

0%
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x