Paris confinée : de nouveaux endroits interdits

bois de vincennes boulogne covid19 Les bois de Vincennes et de Boulogne ferment petit à petit leurs accès / © Mikhail Gnatkovskiy

Parce que de nombreux Parisiens ne respectent pas (encore) les règles du confinement, certains endroits ne sont plus accessibles.

Bercy Village

Paris est confinée, Paris est vidée de ses habitants. Enfin presque. En effet, suite à l’annonce d’Emmanuel Macron qui oblige tous les Français à rester chez soi (depuis le 17 mars 2020, 12h00) pour lutter contre le Coronavirus, de nombreux Parisiens n’ont pas respecté cette consigne sanitaire et plusieurs endroits ont donc dû fermer « leurs portes » petit à petit -en plus des lieux considérés comme non essentiels à la vie quotidienne. Après les marchés (sauf exception) de rue, ce sont des parcs et forêts qui ont interdit leurs accès, ou du moins, une partie.

C’est notamment le cas du Bois de Vincennes dans le 12e arrondissement et du Bois de Boulogne, dans le 16e arrondissement de Paris. Au vu du nombre de promeneurs et de joggeurs rencontrés, la préfecture de police et la Ville de Paris ont annoncé conjointement l’interdiction de certains secteurs de ces deux bois parisiens. « Les bois de Vincennes et de Boulogne restent fréquentés par de trop nombreux promeneurs et sportifs », ont déploré ces deux entités. Et de préciser dans leur communiqué « Au cours du week-end écoulé, ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont été contrôlées dont près d’un tiers ont été verbalisées pour non-respect des mesures de confinement« .

Voici les zones interdites :

  • Bois de Boulogne : lac Inférieur, lac Supérieur, Mare Saint-James, lac pour le patinage, Hippodrome de Longchamp, Hippodrome d’Auteuil ;
  • Bois de Vincennnes : lac Daumesnil, lac des Minimes, Hippodrome de Vincennes, stade Pershing, esplanade Saint-Louis.
Partager: