Pourquoi Paris ne cesse de chuter au classement des meilleures villes étudiantes

723
Sorbonne Paris
La Sorbonne © Katerina Knyazeva

Elle a été considérée comme la meilleure ville étudiante du monde, mais Paris ne cesse de chuter dans le classement depuis 2017. Vivre Paris vous dit pourquoi. 

D’après une enquête menée par l’entreprise Quacquarelli Symonds (QS) et publiée mercredi 31 juillet 2019, Paris est désormais 7 ème dans le classement des meilleures villes étudiantes du monde.

Pourtant, la capitale fut 1 ère lors des quatre premières éditions du classement. Mais dès 2017, Paris était descendue à la deuxième place. Un an plus tard, elle chutait de trois places… Cette année, la Ville Lumière continue sa dégringolade dans le classement en passant de la 5 ème place à la 7ème place.

A noter que ce palmarès prend en compte :

  • le nombre et la performance des universités de chacune des villes
  • les recrutements qu’elles enregistrent post examens
  • leur coût
  • la qualité de vie dans la ville
  • la diversité de la population étudiante sur place

Selon Ben Sowter, directeur de la recherche chez QS, « les étudiants ne pensent pas que la réalité des études à Paris puisse répondre à leurs attentes. » La faute reviendrait (entre autres) aux classes surchargées, où il est plus difficile de travailler dans de bonnes conditions. Si la ville demeure attractive pour la majorité des étudiants, avoir étudié à Paris ne fait plus forcément rêver les employeurs…

ville etudiante paris
En 2016 selon l’Apur, Paris comptait 322 000 étudiants © Matej Kastelic

A la tête de ce classement on retrouve donc Londres, pour la deuxième année consécutive, suivie de Tokyo et Melbourne. Berlin fait l’inverse de Paris en passant de la 7 ème à la 5ème place, tout comme Munich qui passe de la 6ème à la 4ème place.

Autres villes françaises dans ce top 100 : Lyon (passe de la 42ème à la 50 ème place), Toulouse (grimpe de la 78ème place à la 74ème) et enfin Montpellier (désormais dernière du classement).

 

C.B