Les fumeurs bientôt bannis des terrasses parisiennes ?

fumeur terrasse paris © Elena Pominova

Des lieux publics en plein air comme les terrasses de café envisagent d’interdire les cigarettes. Une étude réalisée par l’association des Droits des Non-fumeurs explique la gêne que la fumée cause aux fumeurs passifs. 

D’après un récent sondage OpinionWay réalisé pour l’association Droits des non-fumeurs (DNF)-Zéro tabac, 73% des Français voudraient étendre l’interdiction de fumer dans les lieux publics ouverts, tandis que 61% des personnes interrogées se disent gênées par la fumée de tabac en terrasse. Ce sondage, qui affirme également que 52 % des sondés iraient plus souvent en terrasse si celles-ci étaient non-fumeur, tend à montrer le paradoxe d’autoriser la cigarette dans ces lieux alors que cela dérange un grand nombre de personnes. « Une terrasse sans tabac représente, pour les professionnels de la restauration, une véritable opportunité économique » argumente d’ailleurs l’Association des Droits des Non-Fumeurs dans un article publié par Le Figaro.

Plusieurs terrasses parisiennes ont déjà expérimenté cette interdiction…

Quelques terrasses parisiennes ont déjà effectué le test d’interdire les cigarettes à leur table et cela a été, selon eux, un véritable succès. Médéric Ménard, propriétaire de trois crêperies à Paris et en proche banlieue, joue même sur cette interdiction pour appâter les clients : « de l’air pour tout le monde » clame-t-il sur son site, parmi les promesses de qualité et de fraicheur de ses produits. Si sa terrasse est non-fumeur, Monsieur Ménard offre tout de même la possibilité aux fumeurs d’avoir leur espace. Un balcon a été aménagé en fumoir pour satisfaire toute la clientèle. Il explique également que « même les fumeurs préfèrent l’espace non-fumeur, quitte à sortir pendant leur repas pour une cigarette. »

… mais la plupart reste sceptiques

Si ce propriétaire n’est pas le seul à avoir opté pour une terrasse sans tabac, le plupart des établissements restent encore frileux à l’idée d’interdire la cigarette sur leur terrasse. Il y a deux ans, le ministère de la Santé avait lancé une application et un site internet permettant de référencer, et donc de trouver, les terrasses ou les restaurants disposant d’un espace extérieur entièrement non-fumeur, Ma Terrasse sans Tabac. Aujourd’hui, le site recense à peine 25 terrasses dans Paris intra-muros.

 

E.B

Partager: