En voiture, à vélo, en scooter… Pour qui le port du masque est-il obligatoire à Paris ?

paris masque Le masque est obligatoire, « quel que soit le mode de locomotion »

Depuis lundi 10 août à 8h du matin, l’arrêté préfectoral n°2020-00635 émis par le Préfet de Police de Paris Didier Lallement impose le port du masque à l’extérieur dans certaines rues et zones de la capitale « pour les personnes de onze ans et plus ». De nombreux quais, les marchés, brocantes et vide-greniers en plein air ainsi qu’une centaine de rues pour la plupart dans le Nord et l’Est parisien sont concernés.

Bercy Village

MAJ 12/08/2020 : Trois jours après avoir imposé le port du masque obligatoire dans certaines rues de Paris, la Préfecture de Police vient de préciser ce mercredi que la mesure ne concernait finalement pas les cyclistes, ni les automobilistes, précisant que « seuls les piétons doivent porter le masque, y compris s’ils font du sport, et feront donc l’objet de mesures de contrôle pour port obligatoire de masque dans les zones concernées. »

—-

Ledit arrêté précise que cette obligation « ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant cette dérogation ». Et qu’en est-il des personnes qui circulent en moto, en scooter, en vélo, en trottinette, en roller ou en voiture ? Eh bien, a priori, pas d’exception pour eux non plus : dans son communiqué de presse, la préfecture de police de Paris ne précise aucune exception selon le mode de déplacement. Cela signifie donc que toute personne traversant une rue ou une zone où le port du masque est obligatoire est concernée : les joggeurs et sportifs doivent porter un masque, tout comme les motards, les usagers sur une trottinette… et même les automobilistes !

Contactée par Le Parisien, une source policière précise que « le lieu prévaut sur le mode de déplacement, que vous soyez piéton, à vélo, en trottinette, ou en voiture ». La préfecture de police de Paris précise cependant que les automobilistes ne sont concernés que si l’habitacle de leur véhicule est ouvert : s’ils sont à bord de voitures décapotables ou si leurs fenêtres sont ouvertes, ils se doivent ainsi de porter le masque.

Le masque reste par ailleurs obligatoire dans tous les lieux publics clos ainsi que dans les transports en commun, y compris dans les VTC et lors d’un covoiturage. L’amende forfaitaire pour non-port du masque s’élève à 135 euros.

Retrouvez ici la liste des zones concernées par le port du masque obligatoire à Paris

 

 

 

 

C.D

Partager: