18e arrondissement de Paris : pourquoi on l’aime ?

Si chaque arrondissement a ses mauvais côtés, ils sont surtout tous bourrés de qualités ! Alors on vous embarque pour un petit tour d’horizon de ce que l’on aime chez chacun d’entre eux.

La semaine dernière, on vous parlait du très chic 6e arrondissement de Paris. Aujourd’hui, on vous embarque pour une balade totalement différente, dans l’un des plus vastes, des plus typiques et des plus animés des arrondissement, le 18e.

Montmartre

Vous vous en doutiez, on ne pouvait pas passer à côté, c’est le quartier incontournable du 18e arrondissement. Sous la pluie, baigné par le soleil, après quelques chutes de neiges… peu importe la météo, Montmartre est incontestablement l’un des quartiers les plus charmants de la capitale. Et il y a tant de choses à y faire, que l’on pourrait y consacrer un article entier. Premier arrêt inévitable : la place des Abbesses, sa station de métro et ses 176 marches à gravir (avant d’attaquer celles de la butte Montmartre !), son église, même son carrousel… on ne se lasse pas de ce lieu aux allures de village. C’est aussi ici que se trouve la majestueuse Basilique du Sacré-Cœur, surplombant tout Paris. Et n’arrêtez pas votre balade après avoir contemplé la vue et visité le monument. Car ce qui se cache derrière vaut tout autant le détour. Rues pavées, jolies demeures, réverbères, bistrots typiques, artistes… le Vieux Montmartre est à tomber !

Des endroits insolites

Si vous avez fait le tour des monuments de Paris ou que vous préférez découvrir des lieux insolites, ne cherchez plus, c’est ici que ça se passe. Le 20e peut se targuer d’avoir le plus grand cimetière de Paris et l’un des plus connus au monde, mais le 18e, lui, abrite le cimetière le plus insolite de la capitale. Et pour cause ! Une partie des pierres tombales sont cachés sous un pont. Du jamais vu en France. Il y aussi le très photographié mur des je t’aime, une oeuvre qui compile des centaines de « Je t’aime » écrits dans plus de 300 langues et dialectes du monde entier. On vous prévient, il n’est pas impossible que vous deviez faire la queue pour vous en approcher, mais ça en vaut la peine ! Autre endroit que l’on ne soupçonnerait pas : les vignes de Montmartre. Eh oui, depuis des années, en plein Paris, se trouve un vignoble de 3250 pieds… En bref, l’arrondissement regorge de petits trésor à découvrir au hasard de vos balades.

Des lieux culturels mythique

Cinémas, salles de spectacles et de concerts… les lieux culturels mythiques de Paris sont nombreux à avoir pris quartier dans le 18e arrondissement. On y trouve notamment le Moulin Rouge, célèbre cabaret fondé en 1889, la salle de la Cigale qui a vu passer des centaines d’artistes bourrés de talents ou encore le studio 28, haut lieu du 7e art que nombre de personnalités ont fréquentés (Jean Cocteau pour n’en citer qu’un). Il y a aussi le Théâtre de l’Atelier, l’un des rares théâtres parisiens du 19e siècle toujours en activité aujourd’hui. Vous l’aurez compris, le 18e regorge de lieux mythique !

Des bars et des spots originaux

Envie d’une petite virée dans un bar sympa qui change de l’ordinaire ? Vous trouverez forcément votre bonheur dans le 18e arrondissement. Le Hasard Ludique, la Recyclerie, l’Aérosol… ces spots, à mi-chemin entre bar et lieu culturel, font le bonheur de la jeunesse, des amateurs de street culture et de tous les parisiens en quête d’endroits qui sortent du commun. En plus, tous ces lieux disposent d’une terrasse ou d’un vaste espace extérieur. Que demander de plus ?!

Le paradis du tissu

Inconditionnel de couture, c’est aussi dans le 18e que ça se passe. L’arrondissement regorge de boutiques de tissus et de merceries. On pense notamment au Marché Saint-Pierre et à ses six étages entièrement consacrés aux voilages, tissus et autres accessoires de couture. Et si les habitués et les couturiers y viennent avant tout pour faire de bonnes affaires, les curieux peuvent aussi passer les portes de ce temple des tissus, l’un des plus vieux de Paris et l’un des plus réputés au monde.