Culture

La petite histoire du métro parisien

today4 mars 2021 2

Arrière-plan
share close

Des milliers de personnes l’empruntent chaque jour mais peu d’entre elles savent vraiment quand il a été créé, par qui ou combien de stations il compte… Voici donc la petite histoire du métro parisien !

C’est à l’occasion de l’Exposition Universelle et des Jeux Olympiques qui ont lieu à Paris en 1900 qu’est adopté le projet de chemin de fer souterrain des ingénieurs Fulgence Bienvenüe et Edmond Huet. La première ligne, qui relie la Porte de Vincennes à la Porte Maillot, est inaugurée le 19 juillet 1900. Quant aux entrées des stations, elles sont confiées à l’architecte Hector Guimard qui crée pour l’occasion ses célèbres édicules art nouveau !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mickaël Marvyn (@mikael_marvyn)

Depuis, le réseau du métro de Paris n’a cessé de s’agrandir et ses chiffres actuels sont impressionnants : il parcourt 220 kilomètres à travers la ville grâce à ses 16 lignes, dont la plus courte est la 3bis qui ne dessert que 4 stations tandis que les plus longues sont la 7 et la 8 avec 38 stations ! En tout, 304 stations quadrillent la capitale (+ 13 dites « fantômes » et 72 nouvelles prévues dans le cadre du Grand Paris Express) sur lesquelles seulement 6 portent des noms de femme…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dave Caleb (@davecaleb)

Chaque rame peut contenir entre 600 et 700 personnes : sachant qu’en moyenne le métro parisien est emprunté par 4,5 millions de voyageurs par jour on vous laisse faire le calcul du nombre de trains qui circulent quotidiennement ! Pas étonnant que ce moyen de transport soit devenu un monument à part entière de l’Histoire de Paris…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M’dame Thu Thu (@the_pumpkin_cat)

A. C.

Photo de UNE : Le métro aérien à Paris © Viacheslav Lopatin

Écrit par: La Rédaction Vivre Paris

Votez

Article précédent

Actu

Champs-Élysées : les Parisiens dévoilent l’avenue de leur rêve


Lancée par le comité des Champs-Élysées, une consultation citoyenne a invité les Parisiens et Franciliens à faire des propositions sur l’avenir de la « plus belle avenue du monde ». Près de 100 000 participants ont dévoilé l’avenue qu’ils espèrent voir émerger en 2030. Visitez Paris en direct : sur les mythiques Champs-Elysées Délaissée des Parisiens qui ne voient plus en elle qu’une rue marchande pour touristes aisés et pickpockets, la « plus […]

today3 mars 2021 1

Vos commentaires (1)

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir les commentaires
Pierre
Pierre
il y a 1 mois

L’histoire du choix de Hector Guimard pour les entrées du métro n’est pas si simple. Vous le saviez peut être déjà mais vous n’avez peut-être pas voulu compliquer le récit. Ça peut se comprendre. Dommage parce que je trouve que le récit est amusant.

C’est le baron Empain de l’époque qui était chargé des travaux. Il voulait Hector Guimard pour construire ses entrées du métro mais le baron Empain devait passer par un concours pour obtenir son architecte. Et ce n’est pas Hector Guimard qui l’a emporté mais un autre architecte qui est passé par pertes et profits dans l’histoire de la construction du métro parisien. Le baron Empain a payé le brave architecte pour qu’il lâche le morceau et le baron Empain a alors recruté Hector Guimard pour l’oeuvre que l’on connaît aujourd’hui.

La couleur verte choisie par Hector Guimard pour ses célèbres entrées de métro à fait scandale à l’époque car ce vert était considéré comme la couleur symbole de l’Allemagne, l’ennemi héréditaire a ce moment-là.


0%
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x