Paris : cultivons sous le métro aérien

promenade verte Paris la chapelle potager

En janvier 2019 commençaient les travaux de la promenade entre Barbès et Stalingrad. Dès juin, on y trouvera notamment des espaces cultivables. Une bouffée d’air vert dans le nord de Paris. 

Rappelez-vous, un appel à projet avait été lancé en novembre 2018 par la Ville de Paris et Les Pariscultures, dans le cadre du futur aménagement de la promenade urbaine Barbès – Chapelle – Stalingrad.

Ce lundi, le lauréat a été désigné : l’association Vergers urbains, en partenariat avec Pépins Proproduction, Boco Loco et Urbanescence, à l’intention de cultiver un jardin potager de plus de 650 mètres carrés, sous la ligne 2 du métro dans le 18 ème arrondissement de Paris.

Agriculture urbaine Paris la chapelle

Plan du projet © DR

Dès la fin du mois de juin 2019, des légumes, une pépinière sous serre, un jardin aromatique, mais aussi un espace pédagogique vont donc éclore sur une parcelle de la promenade Barbès – Chapelle – Stalingrad. Si vous avez la main verte, ou simplement l’envie de vous mettre au jardinage, deux conteneurs maritimes recyclés mettront à la disposition des habitants des outils, des graines à planter, l’eau et l’électricité. 

« Le projet Fermiers Généreux (un petit jeu de mot faisant référence au Fermiers-Généraux, le réseau de voies dont fait partie le boulevard de la Chapelle, créé vers 1864, qui correspondait aux limites du Paris de 1789, NDLR) va créer un lieu de partage et de découverte, pour le quartier et les Parisiens » a déclaré Pénélope Komitès, adjointe à la maire chargée des espaces verts.

Paris promenade Barbes Stalingrad jardin potager

© Rawpixel.com

L’espace offrira en effet aux piétons une promenade verte où se détendre, l’occasion de déguster la production locale et la possibilité de se salir les mains pour une bonne cause… La Ville a également lancé un appel à projets pour l’ouverture de trois boutiques écoresponsables ou liées à la pratique du vélo. Ces kiosques devraient fleurir en juillet entre Barbès et Stalingrad.

Bref, cette promenade à cheval sur les 10 ème, 18 ème et 19 ème arrondissements promet d’être un futur oasis parisien.

 

C.B

Partager: