Connect with us

Ecologie

Orages : Paris sous la menace des crues de la Seine

Publié le

Le

Exposition insolite à Paris : "Les objets repêchés dans la Seine"

Les berges de la Seine sont régulièrement sujettes aux crues, surtout lors de périodes orageuses. Ces augmentations du niveau de l’eau à Paris ne sont pas rares pour le fleuve, qui a connu des pics historiques, submergeant parfois les quais et inondant les rues de la ville.

Les orages et la seine, un mélange historiquement dangereux

Après quelques jours de beau temps sur l’hexagone, la semaine à venir s’annonce très pluvieuse, avec des prévisions d’orages dès la fin de la semaine. Météo France annonce des pluies diluviennes sur la capitale, avec un début de précipitations dès mardi.

Les fortes pluies à Paris entraînent souvent le débordement de la Seine sur les quais, mais parfois, d’autres zones peuvent également être submergées. Les crues centenaires du fleuve, telles que celles de 1910 et plus récemment en 2018, restent dans les mémoires. Bien que de telles crues ne soient pas prévues dans l’immédiat, il est important de rappeler qu’une montée des eaux de seulement 6 mètres pourrait inonder les caves, submerger entièrement les quais et déborder sur les chaussées.

Cette année encore, la Seine a mis les autorités parisiennes sous pression avec des montées des eaux exponentielles. En mars dernier, la préfecture a dû faire fermer les quais en raison d’un dépassement du niveau de l’eau de près de deux mètres. Pour rappel, le niveau naturel de la Seine est généralement inférieur à deux mètres sur l’échelle du pont d’Austerlitz. Cependant, depuis le début de l’année, le niveau de la Seine est monté à 2,5 mètres, puis à 3,93 mètres. Bien que nous soyons encore loin des 8,62 mètres atteints lors de la crue de 1910, le risque d’une crue majeure pourrait se présenter dans les années à venir, selon Vigiseine.

Une menace qui plane

Certaines villes limitrophes de la Seine ont également été impactées. Le 9 avril dernier, Rouen se retrouvait sous les eaux du fleuve, entraînant des perturbations dans les commerces et paralysant la circulation dans plus de la moitié de la ville.

Le bassin d’Austerlitz, fraîchement inauguré, pourrait contribuer à contrôler raisonnablement la montée des eaux dans le cœur de Paris. Cependant, il ne garantira pas que les berges ne finissent pas, une fois de plus, sous les eaux. Alors que 67 départements sont placés en vigilance jaune concernant les orages, 3 départements, dont la Seine-Maritime, sont placés sous vigilance orange pour les risques de pluies et d’inondations. Paris est également touchée, et bien que Vigicrues ne prévoie pas de débordement particulier, Météo France met en garde contre des « averses à caractère orageux » qui peuvent causer « une instabilité généralisée ».

 

Crédit photo : © Sergey Borisov