Paris : de très anciens graffitis découverts sur un monument historique

La bourse du Commerce avec, à gauche, la colonne Médicis © Daniel Reiner

Des graffitis vieux parfois de plus de 250 ans ont été retrouvés dans le cadre des travaux de restauration de la Bourse de Commerce.

Collée à la Bourse du Commerce, au coeur du quartier des Halles (1er arrondissement), la colonne Médicis est un édifice pour le moins étonnant : élevée à la demande de la reine mère et régente du royaume de France Catherine de Médicis à la fin du XVIIe siècle, cette colonne dorique n’a jamais servi à grand-chose (elle aurait été construite pour servir d’observatoire, mais cette destination première est parfois contestée et n’a pas duré très longtemps), mais a survécu à toutes les transformations du quartier !

Et la découverte qui vient d’être réalisée au sein de cet édifice ne va pas modérer l’intérêt qu’on lui porte : dans le cadre des travaux de restauration de la Bourse de Commerce qui bientôt accueillir la collection de la Fondation Pinault, de mystérieuses inscriptions gravées dans la pierre ont été découvertes dans son escalier… Certaines datant de plus de 250 ans, d’autres de quelques décennies !

1766, 1889, années 1940…

Interrogé par Le Parisien, Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef et inspecteur général des monuments historiques, explique que plusieurs graffitis, d’époques très variées, ont été retrouvés dans l’escalier à tomettes qui permet de grimper jusqu’en haut de la colonne Médicis. Si l’un des graffitis date de 1889, année d’inauguration de la Bourse de Commerce, « le plus ancien date de 1766, une date incisée dans la pierre », précise l’architecte. « D’autres ont été tracés au crayon gras lors de la construction de la Bourse de Commerce. Un autre m’a beaucoup bouleversé, c’est la marque de la Résistance de la Seconde Guerre mondiale, ce cœur surmonté de la signature FFI (NDLR, Forces françaises de l’intérieur) ».

Pour des raisons de conservation, il n’est pas prévu d’ouvrir cette partie de l’édifice au public, même après l’inauguration de la Fondation Pinault, mais une fenêtre pourrait être ouverte de l’intérieur de la Bourse de Commerce pour nous faire découvrir cet étonnant escalier. On en saura plus au printemps 2021, date prévue de l’ouverture de la nouvelle institution culturelle !

 

 

 

C.D

Partager: