Paris : la bataille des terrasses du 4e arrondissement touche à sa fin

1556
terrasse paris
Une terrasse à Paris, image d'illustration © By Catarina Belova

La guerre entre la mairie du 4e arrondissement et les cafés de la place Bourg-Tibourg touche bientôt à sa fin. 

La place du Bourg-Tibourg, dans le 4e arrondissement parisien, est envahie de contre-terrasses et ça ne plaît pas du tout à la mairie. Ces structures vitrées et fermées sont interdites par le règlement municipal car elles réduisent trop l’espace et sont « inesthétiques et dangereuses en cas d’incendie » explique le maire de l’arrondissement, Ariel Weil.

C’est la raison pour laquelle, depuis le printemps 2018, une guerre se joue entre la mairie du 4e et les propriétaires des cafés de la place du Bourg-Tibourg, même si cela fait déjà une dizaine d’années que les commerçants utilisent les contre-terrasses illégalement… Sous le nez de la mairie du 4e qui est installée juste en face !

Afin d’en finir avec les contre-terrasses, le maire a décidé de verbaliser tous ceux qui ne respecteraient pas la règle. Résultats, depuis le printemps, ce sont des procès-verbaux quasi quotidiens qui sont tombés à l’encontre des propriétaires des cafés ! Les sommes restent cependant faibles, puisqu’elles varient de 35€ à 68€.

La manière forte ne fonctionnant pas très bien, Ariel Weil a proposé de faire un effort en agrandissant l’espace des terrasses « pour maintenir le nombre de places » et ne pas causer une perte de client aux propriétaires. Actuellement, sur 5 cafés, 3 ont décidé de respecter les règles et de retirer leur contre-terrasse.

 

E.B