Actu

PORTRAIT : Enguerrand sculpte des oeuvres monumentales sur le sable !

today2 juin 2022

Arrière-plan
share close

On a découvert les sculptures de sable d’Enguerrand Mac David à la Samaritaine… Impressionnés par ses oeuvres minutieuses, nous sommes partis à la rencontre du sculpteur et historien de l’art pour qu’il nous raconte tout de son métier original, de son parcours et de ses inspirations !

« Moi, c’est Enguerrand, je suis Belge et j’habite à Bruxelles. Depuis plus de 20 ans, je travaille dans le domaine de la sculpture sur sable. Je suis un amoureux de l’architecture et du patrimoine et l’art dans toutes ses formes m’intéresse énormément.

J’ai commencé cette activité un peu par hasard, lorsque j’étais étudiant. J’étais à la recherche d’un petit job et j’ai été recruté par la première entreprise européenne qui crée des événements avec des sculptures sur sable. Finalement, je n’ai jamais quitté mon job !

À la base, je suis historien spécialisé dans l’architecture et lorsque j’ai commencé à réaliser mes sculptures, je restais souvent dans des compositions architecturales de types châteaux de sable sophistiqués. Progressivement, je me suis ouvert à un autre monde sculptural, je suis un artiste très éclectique, influencé par tout ce qui m’entoure.

En ce moment, vous pouvez venir me rencontrer à la Samaritaine. Je réalise en live, accompagné d’autres sculpteurs, des œuvres en sable. C’est la première fois que je travaille avec ce grand magasin, qui a souhaité donner une ambiance estivale dans ses espaces pour les trois mois qui arrivent. Pour la première session de sculpture, j’ai réalisé un château de sable avec des clins d’œil à Paris. D’autres sessions live ont lieu les 16,17,18 juin et les 14,15 et 16 juillet !

Une des œuvres que j’ai préféré réaliser dans ma vie de sculpteur est la “Drag queen”. J’ai eu carte blanche en Virginie, aux États-Unis. Pour ma sculpture, je me suis inspiré de l’histoire de la région, avec la colonisation par les Anglais au XVIe siècle.

Ma sculpture représente la reine Élisabeth Ier d’Angleterre en train d’annexer le territoire. C’était un travail particulièrement plaisant, car j’ai pu mélanger art et histoire, deux domaines qui me passionnent. J’aime beaucoup m’imprégner de l’histoire locale pour m’inspirer.

Ce qui me plaît dans le fait de travailler le sable, c’est que la matière est fantastique. Le sable était déjà utilisé à la Renaissance pour construire des pré-projets. Pour le travailler, on le compresse dans des coffrages en bois pour en faire un gros bloc qu’on sculpte par la suite, c’est comme de la pierre très tendre.

Je trouve que le défi reste toujours intéressant, on essaie de dominer la matière. Ce que j’adore, c’est travailler la tridimensionnalité sur le sable, que ce soit une oeuvre abstraite ou architecturale.

En tant qu’historien de l’art, mon rêve serait qu’on me laisse carte blanche pour décorer une pièce de stuc, qui est un enduit mural fait de plâtre ou de poussière de marbre et de colle, imitant le marbre. »

La semaine dernière, l’artiste Frédérique nous présentait sa galerie d’art dédiée à l’artisanat !


+ D’INFOS 

Enguerrand Mac David

Photo de une : château de sable au Vietnam en 2016 ©Enguerrand Mac David

N B

Écrit par: La REdaction

Votez

Article précédent

fnac live festival

Actu

EXCLU : on vous dévoile le nom des artistes présents au Fnac Live Festival !

Le Fnac live Festival est de retour du 29 juin au 1er juillet... On ne manquerait pour rien au monde ce festival de musique gratuit qui va donner le tempo à notre été ! En exclusivité, on vous dévoile les artistes qui seront à l'appel… L’événement qui fait danser tout Paris est de retour pour nous réunir une nouvelle fois cette année autour de concerts gratuits ! Pour cette 10e […]

today31 mai 2022 1

Vos commentaires (0)

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir les commentaires

telechargez l'application Radio Paris

0%
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x