Anne Hidalgo renonce aux transports publics 100% gratuits

L’idée de rendre les transports en commun de la capitale totalement gratuits avait investie les couloirs de la Mairie de Paris depuis mars 2018. Décision est prise : gratuits ils le seront, mais pas pour tous. 

Ce mercredi 9 janvier, un rapport dévoilé par Libération, intitulé « Pour un Big Bang de la tarification des transports dans le Grand Paris » a été remis à Anne Hidalgo. A la suite de cela, le verdict est tombé : 23 mesures seront mises en place courant 2019 concernant les transports, mais madame le Maire renonce à la gratuité totale, jugée non efficace.

Quatre mesures instaurées dès le 1er septembre

Les premières mesures seront mises en place dès le 1er septembre 2019. Elles concernent les jeunes parisiens de 20 à 4 ans. Voici leur détail :

  • La carte Navigo deviendra gratuite pour les Parisiens de moins de 20 ans souffrant d’un handicap.
  • Les collégiens et lycéens parisiens se verront rembourser à 50% leur abonnement de transport en commun.
  •  L’abonnement Vélib’ des 14-18 ans possesseur d’une Imagin’R ou d’un Navigo sera entièrement pris en charge.
  • La carte Navigo sera gratuite pour les Parisiens de 4 à 11 ans.

Pour les autres, l’abonnement annuel au Pass Navigo (toutes zones) coûtera toujours 827,20 € © Pepperer85

En tout, le coût de ces mesures est estimé à 15 millions d’euros pour une année pleine. Une dépense nécessaire pour Anne Hidalgo qui considère ces changements « en phase avec les deux grands enjeux de notre temps : la transition écologique et la réduction des inégalités ».

Partager: