L’histoire de l’extraordinaire Palais de l’Électricité

article rédigé par
La Rédaction

Lors de l’Exposition universelle de 1900, une construction va émerveiller les visiteurs. Le Palais de l’Électricité, ce sont 420 mètres de long pour 80 mètres de largeur, c’est une fontaine monumentale et un spectacle magnifique. La nuit, l’édifice brille de mille feux. Sensation garantie.

Remontons le temps. Sur la pelouse du Champs de Mars (7ème), 123 ans en arrière, au pied de la tour Eiffel, une construction va envoûter Paris, la France et le monde : le Palais de l’Électricité. Construit pour l’Exposition universelle de 1900, cet édifice est l’emblème de l’événement. Au total, 50 millions de visiteurs viennent le découvrir. À la nuit tombée, le spectacle fascine. Le Palais de l’Électricité se transforme. Les 7.000 ampoules s’embrassent. Il s’illumine et brille de mille feux. Ces soirs-là, le surnom de la Ville lumière prend tout son sens.

Un bâtiment de verre et fer, dont la façade est éblouissante. De celle-ci jaillie une immense fontaine, un château d’eau. Au sommet, le Génie de l’électricité, une statue de six mètres de haut. Le Génie est sur un char tenu par des hippogriffes. Derrière lui, une immense étoile. À l’intérieur de l’édifice, des machines électriques amusent le public. C’est l’architecte Eugène Hénard qui dirige la construction du palais. En deux ans, l’homme fait construire cet immense édifice.

Intérieur du Palais de l’Électricité | Brooklyn Museum – Wikimedia Commons

L’électricité, un divertissement

À cette époque-là, l’électricité n’est pas une nouveauté dans le monde. Edison invente l’ampoule électrique en 1879 et trois ans plus tôt Graham Bell crée le téléphone. “Certes, en 1881, se tenait à Paris, l’Exposition Internationale d’Électricité, mais en vingt ans les améliorations […] se sont considérablement sophistiqués” note Thierry Paquot dans son ouvrage Les cahiers de médiologie. Lux – des Lumières aux lumières

Ce qui impressionne c’est l’utilisation que l’on fait de l’électricité. Elle devient un divertissement. On la présente dans toute sa splendeur. L’écrivain Paul Morand dira d’elle qu’elle est “autant que la Morphine dans les boudoirs de 1900, elle triomphe à l’Exposition ; elle naît du ciel, comme les vrais rois”. “L’Exposition de 1900 va imposer l’électricité comme symbole suprême du Progrès et de la Modernité”, analyse Thierry Paquot.


Photo de une : Vue du Champ-de-Mars en direction du Château d’eau et du Palais de l’Electricité | Library of Congress – Wikimedia Commons

C.D.

Articles recents

Un week-end dédié aux sneakers à Paris avec Courir

Courir, acteur majeur de la sneaker culture, propose cet été une expérience unique avec sa…

17 juillet 2024

Découvrez le meilleur de la Grèce à Paris avec Mavrommatis

Envie d'un voyage sensoriel au cœur de la Grèce sans quitter Paris ? Le restaurant…

16 juillet 2024

Tout ce qu’il faut savoir sur les voies réservées des JO 2024

Les Jeux Olympiques de Paris 2024, qui débuteront dans une dizaine de jours, apportent leur…

15 juillet 2024

Top 6 des expositions incontournables à Paris cet été !

Paris regorge d'art et de culture, accessible à tous et souvent gratuitement. Voici six expositions…

12 juillet 2024

Vivez l’expérience « Made in Paris » à Beaugrenelle !

Un été festif et artistique à Beaugrenelle Paris : découvrez le programme de "Made in…

10 juillet 2024

The Seasons Games : une expérience exceptionnelle au Théâtre du Lido !

The Seasons Games est une expérience poétique et immersive exceptionnelle au Théâtre du Lido au cœur des Champs-Elysées !…

9 juillet 2024