La Concrète ferme officiellement ses portes !

paris quai seine © TTStudio

[Mise à jour du 27/06/2019] : C’est officiel, la Concrète ferme officiellement ses portes. Après de nombreuses discussions et désaccords avec le propriétaire des lieux, le club prisé des Parisiens fermera le lundi 22 juillet à 2h du matin.

Ils officialisent l’information sur Instagram : « Depuis 8 ans, nous nous battons pour faire bouger les choses à Paris, pour vivre notre passion et pour faire vivre les nombreux passionnés qui nous entourent, qu’ils soient barmen, artistes, techniciens, coureurs, agents de sécurité ou de nettoyage… Ça fait aussi 8 ans que nous essayons de construire le meilleur club possible, malgré les lourdes contraintes financières et administratives, et que nous travaillons dur pour vous donner la meilleure musique et pour vous trouver les artistes que nous pensons être à leur place chez nous. […] Nous ne vous cacherons pas que nous sommes extrêmement désolés et qu’il nous est très difficile de vous écrire ce message. Mais nous regardons déjà vers l’avenir, pour revenir plus forts, avec les mêmes valeurs, et mettre notre expérience et notre savoir-faire dans un projet encore plus ambitieux et sur lequel nous nous efforcerons d’effacer les défauts critiqués jusqu’ici. »

Ils expliquent ensuite que pour rendre hommage à ces 8 ans de fête, c’est une soirée d’adieu non stop qui aura lieu, du vendredi 19 juillet au soir jusqu’au dimanche 21, juste avant la fermeture définitive à 2h du matin. La Concrète vous donne alors rendez-vous d’aujourd’hui jusqu’au 21 juillet, pour célébrer, avec toute l’énergie possible, les quelques nuits de fête qu’ils restent.

La Concrète, célèbre boite de nuit connue de tous les parisiens, pourrait fermer ! Amarrée sur le quai de la Rapée depuis 2012, c’est un conflit entre le propriétaire de la barge et le club qui menace sa fermeture. 

La BPIF, propriétaire des lieux, refuse de renouveler le bail. Et pour cause, la boite de nuit refuserait de libérer les lieux « malgré de multiples demandes » pour des travaux de rénovation que le directeur de la BPIF juge « urgent ». Les travaux, qui devraient durer deux mois, pourraient coûter bien plus cher à la Concrète, qui voit sept ans de travail s’envoler « je ne comprends pas comment un établissement comme le nôtre qui est devenu une institution soit mise en danger du jour au lendemain, et sans avoir la possibilité de se retourner. C’est complètement injuste. On a mis nos tripes depuis des années sur ce projet, et là on est vraiment atterrés » explique Brice Coudert, programmateur de la boîte au micro de BFM Paris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

BOAT READY FOR THE WEEK-END ?

Une publication partagée par Concrete Paris (@concrete.paris) le

Les gérants de la Concrète dénoncent une augmentation du loyer « irraisonnée » alors que les propriétaires affirment que les loyers sont impayés depuis le début de l’année. Pour pallier à cela, l’équipe de la boite parisienne aurait fait une offre d’achat qui a été refusée. Ils ont alors saisi la justice, pour mettre fin à la procédure d’expulsion.

La première boite de nuit parisienne à être ouverte 24h/24 reçoit un énorme soutien. Une pétition a même récolté plus de 18 000 signatures pour préserver le lieu phare des soirées de la capitale. Jack Lang, ancien ministre de la Culture, demande à la maire de Paris de « tout faire pour que la Concrète vive et survive. »

E.B

Partager: