La pépite culturelle : le Musée Bourdelle

© Jean-Pierre Dalbéra / Wikicommons

Installé dans l’ancien lieu de vie du sculpteur Antoine Bourdelle, le musée qui porte son nom est une pépite que l’on découvre pour les oeuvres dont il dispose, son sublime jardin et son atmosphère dépaysante. On part à sa découverte !

En arrivant devant le musée dédié au sculpteur du « Héraklès archer », on se demande si l’on est toujours au coeur de la capitale. Devant le 18 de la rue Antoine Bourdelle, on aperçoit une grille derrière laquelle se dressent un jardin verdoyant, une bâtisse en briques rouges et, en poussant le regard vers le fond de la cour, quelques sculptures monumentales du grand maître. Le Musée Bourdelle est à l’image de cet aperçu : étonnant, éclectique et, surtout, très dépaysant !

Riche d’une collection de 500 oeuvres – des marbres, des bronzes, des plâtres, mais aussi quelques peintures – ce musée du 15e arrondissement se visite gratuitement tout au long de l’année. En entrant, on pénètre alors dans l’univers si novateur de celui qui a collaboré avec les plus grands noms de son époque, dont l’auguste Rodin !

View this post on Instagram

Musée Bourdelle, Paris #PJT

A post shared by P Johnson (@pjohnsontailors) on

Le Grand Hall nous présente, dans une atmosphère des plus majestueuses, quelques-unes des œuvres monumentales en plâtre de l’artiste, tandis que les ateliers de Bourdelle, plus rustiques, nous présentent des sculptures en bois, en bronze et en marbre dans un lieu recouvert de parquets et de boiseries d’antan.

Le jardin intérieur, enfin, nous offre un moment d’évasion et de fraîcheur sans équivalent à Paris : dans ce petit bosquet peuplé de fougères, de vieux arbres centenaires et de bronzes de Bourdelle, le temps semble s’arrêter pour nous offrir une pause bienvenue entre la nature et l’art. Et les quelques bancs qui y sont installés se transforment alors en aimants permanents !

C.R

Partager: