Le jour où… Un crocodile a été retrouvé dans les égouts parisiens !

7338
© Aquarium de Vannes
© Aquarium de Vannes

Avez-vous déjà entendu cette légende urbaine qui raconte qu’un immense reptile vit et se balade dans les égouts de la capitale ? Eh bien, sachez qu’il ne s’agit pas que d’un mythe : il y a quelques années, un crocodile a bel et bien été retrouvé dans les sous-sols parisiens. On vous raconte cette découverte quelque peu inattendue.

Mardi 6 mars 1984. En cette tranquille journée d’hiver et alors qu’ils s’affairent dans les sous-sols parisiens, des égoutiers font une rencontre des plus inhabituelles : ils tombent nez à nez avec un crocodile du Nil dans un conduit de canalisation situé juste en dessous du Pont Neuf !

Comment l’animal est-il arrivé là ? A-t-il été abandonné par un propriétaire peu scrupuleux ? S’est-il enfui d’une animalerie ? Depuis combien de temps est-il dans les sous-sols de Paris ? Les questions fusent et la plupart restent encore aujourd’hui un mystère. Cependant, grâce au vétérinaire de la ménagerie du jardin des Plantes dépêché sur place, on sait qu’il s’agit d’une femelle, qu’elle mesure presque 80 centimètres, qu’elle n’a pas plus de deux ans et qu’elle se nourrit majoritairement de rats pour survivre dans les sous-sols de Paris.

Alertés par les égoutiers, les pompiers du 1er arrondissement se chargeront de sortir l’animal de sa tanière. Évidemment, les hommes du feu n’ont guère l’habitude de ce genre d’intervention. Ils géreront donc la situation avec les moyens du bord : une pelle et un balai ! Après être parvenus à ficeler la gueule du jeune crocodile, ils le déplaceront jusqu’à la ménagerie du jardin des Plantes, où l’animal trouvera refuge un temps.

Baptisée Eleonore, la femelle crocodile sera transférée dans le golfe du Morbihan quelques semaines plus tard et coule aujourd’hui des jours tranquilles à l’aquarium de Vannes. Elle mesure désormais plus de trois mètres, sa nourriture préférée est longtemps restée le rat et elle a été installée dans une pièce reproduisant à l’identique les égouts parisiens !

Eleonore, le crocodile des égouts parisiens © Aquarium de Vannes

C.R