Les bons tuyaux de Cloclo : Sur les traces de Victor Hugo

1857
Les bons tuyaux de Cloclo Guernesey week-end
© Emel Malms
  • Pour quoi ? Un week-end sur les traces de Victor Hugo
  • Où : Guernesey

Saviez-vous que la maison de Guernesey où Victor Hugo s’exila de 1856 à 1870 est un musée qui appartient à la Ville de Paris ? Et qu’après plus d’un an de travaux, il a rouvert le 7 avril 2019 ? Une bonne raison d’aller faire un tour sur la petite soeur de l’île de Jersey, à quelques encablures des côtes normandes.

Guernesey Hauteville Hugo
Photo d’archive de Hauteville © Getty images / Hulton Archive
  • On y fait quoi ?

« Hauteville House » est l’attraction-phare de l’île anglo-normande de Guernesey. Cette villa de 1 150 mètres carré fut le refuge de Victor Hugo de 1855 à 1870. Il s’y exila après s’être opposé à Louis-Napoléon Bonaparte. Le musée qu’elle contient vient de réouvrir, après plus d’un an de travaux ; et il vaut le coup d’être visité.

Propriété de la Ville de Paris depuis 1927, l’inauguration de la maison s’est faite en présence d’Anne Hidalgo, ainsi que du bailli de l’île (représentant de la reine Elizabeth II) et du mécène François Pinault, qui a déboursé 3,5 millions d’euros pour la rénovation de cette demeure historique. Comme la maison de l’auteur Place des Vosges (75004), Hauteville est gérée par Paris-Musées qui ont, quant à eux, investi à hauteur de 800 000 €. Les 53 667 € restant ont été récoltés par la Fondation du patrimoine auprès de 363 donateurs.

Guernesey Victor Hugo visite
Dans le très beau Candie Gardens, on peut admirer une statue de l’auteur français © DavidYoung

C’est donc un engouement commun pour ce petit bout du patrimoine français accroché à la roche d’une terre anglaise depuis 1204 qui a permis la rénovation, au plus près de ses origines, de l’excentrique musée de Hauteville.

Guernesey escapade Vivre Paris Victor Hugo
La maison vue de l’extérieur, 2013 © Allard One

Située sur les hauteurs de St Peter Port, la capitale de Guernesey, la maison met en lumière un talent méconnu de l’auteur pour l’architecture d’intérieur. Ce dernier était en effet passionné de brocante.

Le style intérieur de la maison n’a rien à voir avec sa sobriété extérieure. La décoration y est très éclectique voire kitsch : jardin d’hiver, galerie de chêne, panneaux de laque chinoise et de tapisseries brodées, colonnades et stalles néo-gothiques, faïences et céramiques, avec, ici et là, les initiales V.H gravées dans le bois… Meubles, peintures, sculptures, le tout se mêle dans un joyeux désordre organisé et vous plonge dans l’imaginaire d’une richesse incroyable du génie.

François Pinault Victor Hugo maison renovation Guernesey
François Pinault dans la cuisine aux mille et une faïences de Hauteville © Lionel Bonaventure / AFP

Au sujet d’Hauteville, l’artiste écrivit : « La maison de Guernesey sort toute entière des Contemplations. Depuis la première poutre jusqu’à la dernière tuile, Les Contemplations paieront tout. Ce livre m’a donné un toit. » Et ce toit donna naissance à plus de livres, écrits face à la mer. Les 15 dernières années d’un exil long de 19 ans furent donc prospères : Les Misérables, Les Travailleurs de la Mer, L’Homme qui rit, La Légende des siècles, Le Théâtre en liberté… Tous ces ouvrages ont été rédigés au sein de cette demeure.

Maison Victor Huog renovation Guernesey pour un week-end
Cette terrasse panoramique surplombant la mer était le lieu de prédilection de Victor Hugo pour écrire.                              © Côté Manche / Vincent Giard

Quant à l’île de Guernesey, Hugo l’a décrivit dans les Voyageurs de la mer comme « sévère et douce ».

  • D’autres choses à voir ?

Les amoureux de nature trouveront leur compte sur ce gros caillou de 65 kilomètres carrés. Je vous propose donc de vous inspirer des activités qu’a pu pratiquer Victor Hugo à son époque : se promener le long des sentiers de falaise venteux, flâner dans les paysages d’un vert profond de l’intérieur des terres ou se détendre sur les belles plages de l’île.

Visiter Guernesey
© Elke Kohler

Au cours de vos pérégrinations, vous rencontrerez des dolmens, témoins silencieux du Néolithique: le Dehus, le Trépied ou la Varde… Mais également des forteresses comme le Château des Marais, le Castle Cornet ou le Fort Doyle.

Ne manquez pas la Petite Chapelle, qui est peut-être la plus petite église du monde, miniature de la célèbre grotte et de la basilique de Lourdes. Véritable oeuvre construite par le Frère Déodat en 1914, elle est entièrement ornée de coquillages, de galets et de fragments de porcelaine.

Au centre ville, vous serez surpris de découvrir une ribambelle d’hôtels haut de gamme et de boutiques. Guernesey a beau être battu par les vents, elle n’en est pas moins une île chaleureuse et pleine de vie.

Escapade Guernesey Victor Hugo Week-end
© Office de Tourisme de Guernesey
  • Comment y aller ? Deux compagnies maritimes relient Guernesey aux côtes françaises : Condor Ferries effectue quotidiennement et toute l’année, le trajet entre Saint-Malo et Saint-Pierre. Durée du trajet : 2 heures. La compagnie Manche Iles Express assure quant à elle des liaisons en saisons touristiques, entre Diélette, Carteret, Granville et Guernesey. Depuis Granville comptez 1h20 de traversée.
Victor Hugo maison Guernesey escapade
1868, Hugo sur la terrasse de Hauteville © Ruedesarchives

C.B