Paris : les taxis volants deviennent une réalité !

taxi volant

Des taxis volants dignes de science-fiction. Annoncés depuis plusieurs mois déjà, les taxis volants prennent peu à peu formes. Ils devraient être testés à l’occasion des Jeux Olympiques 2024. 

Les société Aéroports de Paris, Airbus et RATP ont annoncé à l’occasion du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace, au Bourget, que les premiers taxis volants pourraient s’envoler pour les Jeux Olympiques 2024 à Paris.

En effet, les premières démonstrations de vols devraient avoir lieu durant cette période, dans les zones de Roissy Charles De Gaulle, Saint-Denis ou Chessy Marne-la-Vallée. Ces taxis, appelés « VTol » sont dotés d’un atterrissage et décollage vertical pour un gain de place dans les zones urbaines. Il y aurait alors des espaces de stationnement pour ces taxis, qui ressembleraient à de grosses plateformes de plusieurs mètres de long et de large, appelées « Vertiports ». Ces plateformes devraient être amovibles, afin de faciliter la circulation des passagers et les maintenances. 10 millions d’euros vont être investis dans la construction d’une première zone d’atterrissage et de décollage.

Les taxis pourront avoir une capacité de 2 à 4 personnes, ainsi que des décollages toutes les 10 minutes. Les constructeurs voudraient augmenter le nombre de passagers transportables, puisque les coûts diminueront pour les usagers. Malgré une faible capacité, le point fort du taxi volant reste sa vitesse : il sera possible de parcourir 30km en 10/15 minutes (du nord au sud, Paris fait 8,330 km de diamètre). Les taxis volants seront donc très utiles à ceux qui souhaitent rejoindre la capitale depuis Roissy ou Orly par exemple, avec un trajet à hauteur de 20€.

E.B

Partager: