Les trottinettes électriques à Paris : Des nouvelles réglementations ?

1011
Trottinettes electriques paris
Des nouvelles mesures pour les trottinettes électriques ? © EQRoy

Les trottinettes électriques, fléau des parisiens. Laurianne Rossi, députée La République en Marche (LREM) des Hauts-de-Seine, propose une série de mesures pour réguler l’utilisation des trottinettes électriques dans Paris. 

Laurianne Rossi, députée LREM des Hauts-de-Seine, souhaite réguler l’usage des trottinettes électriques dans Paris. C’est dans le cadre de la loi mobilités qu’elle propose huit amendements pour contrôler l’usage de celles-ci, examinés début juin par l’Assemblée Nationale. Pour la députée, il est nécessaire de définir juridiquement le statut des trottinettes électriques, associées souvent à tort aux piétons. Ainsi que forcer les usagers à oublier les trottoirs, qui sont strictement réservés aux piétons et aux personnes à mobilité réduite, et rouler sur les pistes cyclables ou la chaussée. Le stationnement des trottinettes électriques sur les trottoirs est également interdit, comme le rappelle la Mairie de Paris sur son twitter. Avec une amende de 35 à 49 euros à payer pour l’usager (si un agent vous voit) ou pour la société responsable. Une nouvelle qui ne laisse pas indifférent les abonnés :

Pour répondre à cette proposition, Laurianne Rossi souhaite créer des espaces de stockage ou des emplacements dédiés uniquement à celles-ci.

La mesure la plus importante de la députée est le port obligatoire du casque et des gants sur ces trottinettes, qui permettent d’être plus en sécurité lors des déplacements sur la chaussée. En plus de ce port obligatoire, Laurianne Rossi propose d’ajouter des avertisseurs sonores et des bandes réfléchissantes pour prévenir les pétions et autres véhicules motorisés de la présence de ces nouveaux modes de transport.

E.B